Alors que les Français sont quasi-obligés de recevoir une 3e dose des injections expérimentales anti-covid pour conserver leur passe sanitaire, Israël en est déjà à la 4e, la 3e n’empêchant pas les fameuses « formes graves » de tuer les personnes âgées et fragiles. Fin novembre, plus de 80% des 9 millions d’Israéliens sont vaccinés avec deux doses. Le gouvernement israélien n’exclut pourtant plus l’hypothèse d’une quatrième dose pour juguler la progression du virus qui a déjà commencé à infecter des personnes ayant pourtant pris une troisième dose.

« L’Etat d’Israël, écrit Le courrier du soir, étudie l’hypothèse d’une 4ème dose pour juguler la propagation du virus sur son sol. Dans ce pays, jadis considéré comme le champion de la vaccination, le nombre de cas n’a cessé d’augmenter ces derniers jours, plongeant les autorités sanitaires dans une situation extrêmement difficile, à tel point qu’ils envisagent dès à présent une 4ème dose pour immuniser la population.

« C’est du moins l’information que Lecourrier-du-soir.com a obtenue ce 25 novembre du média israélien, Times Of Israel. A en croire cette source, le ministre israélien de la Santé, Nitzan Hotowitz, a brandi cette hypothèse lors d’une interview accordée à la chaîne Channel 12. “Ce n’est pas insensé de penser que nous aurons besoin d’une 4ème dose”, a-t-il déclaré. “9% de personnes positives au Covid avaient pourtant pris trois doses.”

« L’information a été confirmée par le média juif, JewishPress.com. En effet, d’après cette source, 9% des 605 cas détectés ce mardi proviennent de personnes déjà vaccinées avec une 3ème dose. 76% n’étaient pas vaccinés et 11% ont vu leur immunité disparaître, d’après le site d’information.

« Il convient de souligner qu’en Israël, la situation s’est très fortement dégradée ces derniers jours, faisant d’ailleurs craindre une 5ème vague alors que tout récemment, les autorités sanitaires n’ont cessé de saluer l’amélioration de la situation qui, en réalité, n’était que du trompe-l’œil. »

Que les Français se préparent donc à la 4e, et puis la 5e… et ainsi de suite.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

11 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :