Communiqué de CIVITAS – 21 mai 2019

C’est la république maçonnique qu’il faut euthanasier, et non Vincent Lambert

Quel rebondissement !

La mise à mort de Vincent Lambert avait débuté ce lundi matin : il s’agissait là ni plus ni moins d’un assassinat aggravé par le fait qu’il s’agit d’une personne vulnérable.

Assassinat car cette mise à mort ne passait pas par un arrêt des soins, mais par une privation de son alimentation et de son hydratation, chose nécessaire à chaque être vivant. La mauvaise foi du docteur Sanchez et du gouvernement se démontrait un peu plus dans leur refus d’accepter le transfert vers l’un des sept centres spécialisés qui avaient dit leur volonté d’accueillir Vincent Lambert.

Que l’on se cache ou pas derrière la loi Léonetti, cette mise à mort constituait un crime.

C’est cette république maçonnique qu’il faut euthanasier, et non Vincent Lambert.

C’est la franc-maçonnerie, à l’origine de cette république et de quantité de ses lois scélérates, qui promeut la culture de mort pour les innocents et sauve la vie des criminels !

Mais lundi soir, la Cour d’Appel de Paris ordonnait de reprendre l’hydratation et l’alimentation de Vincent Lambert. Deo gratias ! Merci Dieu Tout Puissant ! Merci à la Très Sainte Vierge Marie ! Car c’est une bataille eschatologique qui se joue et les prières des derniers jours auront sans nul doute pesé beaucoup dans l’obtention de ce rebondissement juridique salvateur. Merci aussi à Maître Jérôme Triomphe et autres avocats dont l’inébranlable et pugnace persévérance a été couronnée de succès.

Mais la bataille n’est pas terminée. Il faut encore prier et encore se battre pour libérer Vincent Lambert et obtenir son transfert vers un centre médical bien décidé à le conserver en vie.

Enfin, la bataille est également politique, car il faut retrouver des lois qui protègent la Vie des offensives mortifères.

Civitas rappelle son opposition farouche à cette culture de mort, de l’avortement à l’euthanasie.

Un jour viendra, tôt ou tard, où Emmanuel Macron et le Dr Sanchez devront rendre des comptes.

Emmanuel Macron, en tant que Chef de l’Etat, avait le devoir de protéger les plus vulnérables. Il n’est pas intervenu pour sauver Vincent Lambert. Lui et ses ministres avaient validé la condamnation à mort de Vincent Lambert; au seul véritable motif d’être une personne handicapée.

Le Dr Sanchez, en tant que médecin, avait le devoir de protéger la Vie. Il a parjuré son serment d’Hippocrate et s’était rendu l’exécutant d’un crime d’Etat jusqu’à ce que la Cour d’Appel de Paris vienne interrompre son geste.

Un jour viendra où justice sera rendue et où ceux qui sont coupables d’avoir prémédité la mise à mort d’innocents devront être punis sans pitié.

Alain Escada, président de Civitas

21 mai 2019

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

15 commentaires

  1. Seule sa femme peut en décider.

  2. basta says:

    Sa femme ? mais elle est avec quelqu’un d’autre, est-ce pour cela qu’elle si pressée…. Sa femme s’est laissé aller à dire n’importe quoi pour quoi et pour qui ? un pion ? sur l’immense échiquier du droit à tuer.
    Et de quel droit ? sa femme est-elle plus que DIEU ?
    PERSONNE n’a le droit de tuer ! TU NE TUERAS PAS !
    Et même s”il était un “légume” , (comme se plaisent à dire les meurtriers de l’humain) ah oui cela coûte cher ! c’est vrai, mais n’y a-t-il pas d’autres choses qui coûtent chères. , de l’humain on passe à légume ? et l’Âme alors ?
    Pourquoi appeler SOS médecins si après un AVC on vous seringue une petite dose mortelle.
    A quoi servent les médicaments ? et les appareils de haute technologie pour sauver les vies, si on vous seringue une petite dose mortelle.

    Sa vie comme celles de tant d’autres aura servi … oui servi à prier et à supplier que ces lois sataniques soient abrogées entre autres, et montrer que lorsque la population est vraiment au courant (car les merdias se sont montré prolixes en mensonges) oui la population est contre, contre ces lois mortifères. pour que l’on puisse euthanasier, pour que cette loi puisse passer ils sont capables de tout. Oh nous ne sommes pas dupes, nous savons que c’est reculer pour mieux “sauter”. Sauter le pas et faire une loi dans le dos, comme en ont l’habitude ceux qui se réclament de vouloir être à la tête d’un pays. On tue dans le ventre des mères, on tue les plus vulnérables que fait-on de l’amour que l’on doit donner à son prochain justement s’il est vulnérable ?

    • Son époque n’a jamais varié dans ses déclarations. Elle veut juste défendre les volontés de son mari.

      • toto says:

        mini-Cooper, attendez un peu que Vincent soit transféré dans un établissement de soins et qu’il recouvre la parole. Vous serez tous plus bas que terre quand il dira qu’il voulait vivre et qu’il entendait tout. Aujourd’hui, il a mangé à la cuillère et a dégluti. S’il était pris en charge il ferait des progrès rapides. C’est pour cela que Sanchez veut le tuer, qu’il ne puisse pas parler.

        • mini Toto. Son épouse a été désigné comme tutrice. C’est à elle de décider s’il faut le transférer ou non. Et du point de vue médical vu les dommages irrémédiables au cerveau, il ne sera jamais en état de parler. Ce qui est dommage. Parce que vous pourriez être déçu parce qu’il aura à dire.

          • On y va says:

            La mise sous tutelle est une mesure PROTECTRICE pour personne vulnérable .
            C’est la mesure la plus forte et la plus complète pour la protection juridique des majeurs , et ce , dans des conditions bien définies pour que la requête soit acceptée .
            La personne représentant la tutelle va donc représenter le majeur protégé dans tous les actes de la vie civile mais son rôle et sa responsabilité ne doivent pas nuire à l’état de santé de la personne représentée .
            Cette épouse déshonore la fonction du tutorat .

            • Rachel Lambert est une personne honorable.

              • On y va says:

                Lorsqu”un homme comme vous , une femme comme Rachel Lambert , un journaleux comme Plunkett (liste non exhaustive) reçoivent pouvoir la certitude est qu’ils en abusent .
                L’honneur est une dignité morale que vous ne possédez pas .

          • toto says:

            Et bien, une femme qui a raconté partout sans preuve que son mari n’aurait pas accepté son état et qui a déjà essayé avec Kariger de tuer son mari ne me semble pas un bon choix comme tutrice.
            Des patients avec “dommages irréversibles au cerveau” se sont reveillés et ont tout récupéré: parole, motricité. Cela existe, c’est scientifiquelment constaté même si les “spécialistes” de votre espèce n’y comprennent goutte.

            • Pourquoi douter de sa bonne foi ? Simplement parce qu’elle heurte vos convictions ?
              Vous savez on raconte aussi qu’un type aurait ressuscité. Je reste dubitatif.

    • Cath says:

      @basta
      très bon commentaire

  3. Harlmington says:

    En tant qu’épouse, elle n’a pas le pouvoir de décider de la vie ou de la mort du conjoint (trop facile les gars ! )
    J’en vois souvent dans la presse des articles, des conjoints qui ont exercés un pouvoir de décision de vie ou de mort ! ça s’appelle un meurtre, et ils sont jugés et partent en prison.

    Elle est tuteur ? Définition d’un tuteur: “personne chargée de veiller sur un mineur ou un incapable majeur, de gérer ses BIENS, et de le représenter dans les ACTES JURIDIQUES”.
    Un tuteur n’a pas pouvoir de vie ou de mort…

    Dans le cas présent, le cas Lambert est une couverture. ça revient à discuter de la peine de mort. Peine de mort non pas pour des personnes qui ont commis des actes graves (viol, meurtres, haute trahison). Mais de la légalisation de la peine de mort pour motifs de convenance personnelle. Avec pour juge monsieur tout le monde.

    Les pouvoirs se servent de 5% de cas exceptionnels “émotifs” qui touchent la sensiblité, qui servent de couverture pour faire passer une loi qui sera élargie et utilisée à 95% sur d’autres raisons. ça s’est vu à mainte reprise dans le passé.

  4. Jean-Pierre Lussan says:

    Il faut d’urgence le changer d’hôpital et avant lui offrir un voyage à Lourdes…S’il pouvait guérir ,Quel tumulte!!

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

45 % 19.170 € manquants

15.830 € récoltés / 35.000 € nécessaires
Mis à jour le 26/03/2019

Il nous reste cependant 19.170 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !