Le 11 février, dans la cité des Ducs de Savoie (Chambéry), Civitas lançait son antenne savoyarde sous la direction de l’une des meilleures recrues du dernier mercato, l’ancien conseiller régional de l’Isère Alexandre Gabriac.

Après une prière d’introduction, la cinquantaine de personnes présentes ont pu entendre le drugar Gabriac expliquer les buts de notre parti. Certains ont pu être quelque peu décontenancés par la volonté de Civitas de présenter des candidats aux législatives. Pour l’orateur, « On se présente aux législatives pour faire entendre une voix différente, catholique et nationaliste ».  Et de rappeler les principaux éléments du programme du seul parti catholique de France :

– Abrogation de la loi 1905 et rétablissement catholique religion d’Etat.

– Abrogation de la loi Taubira avec rétroactivité, avec suppression de ces soi-disant « mariage » alterophobes.

– Abrogation de loi Veil et interdiction de l’avortement, véritable crime contre l’humanité tuant chaque année 250.000 jeunes français.

– Abrogation des lois Pleven et Gayssot qui interdisent la liberté d’expression en France

– Interdiction de la PMA et de la GPA

– Obligation rendre publique l’appartenance à la Franc-maçonnerie, puis interdiction de celle-ci et des et sociétés secrètes. Liant les projets des dites sociétés secrètes avec la déferlante migratoire en France, na priyatel Gabriac compara cette dernière à un robinet. La politique migratoire proposée par les partis qui osent s’engager sur ce terrain, y compris le FN, consiste à écoper. Civitas se propose, plus intelligemment, de fermer le robinet.

– Suppression des avantages fiscaux des partis, de la presse, aux associations. Ancien Conseiller Régional du Rhône-Alpes, membre de la commission d’attribution des subventions, l’orateur a vu une réalité pire que ce qu’il imaginait. Les subventions sont en fait un système déguisé de détournement de fonds, cherchant à distribuer de l’argent aux amis politiques du système. La Région, alors sous contrôle de la gauche, avait ainsi voté une subvention à une « personne de confiance » pour… aller étudier les élevages de cobayes au Pérou. J’aurais du en demander une pour aller compter les éventuels poils blancs des génisses rousses de Palestine, cela aurait pu marcher…

– Interdiction des communautarismes à l’école publique, notamment ceux fondés sur la religion, la race ou les affinités sexuelles.

– Abrogation des protocoles entre l’état et les associations communautaristes, tels le CRIF, la LICRA, le MRAP, mais aussi le lobby LGBT.

– Suppression des droits successoraux, pour que chacun puisse transmettre le fruit de son travail à ses enfants. Je rappelle pour ceux qui l’ignoreraient, que la suppression de l’héritage était l’un des chevaux de bataille du Morave Comenius dans son ouvrage Lux in tenebris datant de 1642 et prônant la fin de l’héritage, l’éducation des enfants par l’Etat, l’abolition de la propriété privée mais aussi la destruction politique de l’Autriche et du Vatican, programme totalement réalisé…

– En finir avec la dédiabolisation politique, qui ne mène nulle part sinon à la voie du reniement.

– Remplacement du droit du sol par le droit du sang

– Instauration de la préférence nationale

– Sortie de l’OTAN

– FREXIT, c’est-à-dire sortie de l’Union Européenne.

Civitas se distingue des autres partis, et notamment du Front National, qualifié par Alexandre Gabriac de « moins pire de tous les partis ». Il précisa que pour les Présidentielles, on ne dissuadait pas les gens de voter pour Marine Le Pen, mais que chacun agisse en âme et conscience. Le FN dédiabolisé a abandonné tous les points de doctrine qui faisait son originalité, étant par ailleurs infestés par les lobbies maçonniques et gays.  La différence entre Civitas  et le Front National est celle qui existe entre partisans de la révolution nationale et réformateurs.

Civitas est le seul parti politique catholique, la rectitude doctrinale de son programme est vérifiée par nos chers  Capucins de Morgon qui sont garants de la droiture de la ligne.  Créés en 1972, les Capucins de Morgon vont prochainement s’établir en Savoie, dans la bonne ville d’Albertville.

Avant de présenter l’équipe dirigeante, Alexandre Gabriac a évoqué les premières actions de ce qui allait devenir Civitas Savoie, notamment à travers les opérations contre les installations de colonies de peuplement dans les petits villages, notamment dans la commune d’Allex, dans la Drôme. Dans cette commune, l’Etat n’avait pas d’argent pour agrandir l’école pour accueillir 20 élèves de plus. Par contre, les colons sont logés dans un luxueux château, pour un coût annuel de  700.000 €, sans parler de celui induit par l’installation de gendarmes. Idem à Saint-Hilaire-du-Rosier, dans l’Isère, où comme à Allex la population n’a pas eu son mot à dire. Cette fois, les colons sont logés dans un centre de vacances d’enfants appartenant à l’EDF, avec terrains de foot, piscine… Les familles françaises vivant en logement précaire apprécieront…  Finalement, le seul village de France qui n’a pas eu les colons prévues, Loubeyrat, dans le Puy-de-Dôme, est celui dont les habitants ont brulé le centre d’accueil. Notons que le chef du diocèse conciliaire de Valence, Pierre-Yves Michel, appela à collaborer avec les autorités et l’occupant. Lors du tractage, il sembla que les seuls collabos d’Allex étaient les tenants de la secte conciliaire, par bêtise, naïveté et dévoiement de l’Evangile.

Autre action avec la participation à deux manifestations unitaires : la relance de LMPT du 16 octobre 2016 et la Marche pour la Vie du 22 janvier 2017. Pour cette dernière, plutôt que de s’associer avec la technoparade du pauvre en avant du cortège, Civitas obtint une visibilité plus grande en restant 500 mètres plus loin avec SOS Tout Petits, récitant le chapelet à haute voix. Il rappela l’échec final de LMPT : rien n’a évolué. Si les catholiques avaient été plus courageux et radicaux, cela aurait peut être changé quelque chose, notamment le 24 mars 2015. Les éléments de la droite bourgeoise à la tête de LMPT ont été pris à leur propre jeu sur la démocratie et ont voulu cacher qu’ils sont catholiques à 99 %. Notons également que la répression policière a permis de constater que la loi antiburka est utilisée… contre les militants nationalistes.  Et de rappeler également que l’une des rares victoires dans le débat du Mariage pour tous le fut par Civitas qui réussit à dissuader le répugnant Erwan Binet, dit « Jean-Guimauve », en perturbant sa tournée de propagande arrêtée dès la seconde causerie…

Civitas fut également présent le 19 novembre 2016 à la manifestation pour la défense de l’Eglise Saint-Bernard à Lyon. Il rappela que, avec leur courage habituel, les cancrelats antifas n’hésitèrent pas à lapider les mères de familles, les enfants et les personnes pacifiques, ayant probablement appris cette coutume de leurs amis islamistes…  D’autres militants, Alexandre Gabriac en tête, participèrent aux manifestations contre la dernière pièce de l’immonde Romeo Castellucci à Lyon, avec des renforts venus du GUD, du FN et de l’AF. Face à la Police présente en masse, ils ont pu barricader l’entrée pendant 20 minutes, et,  grâce à la complicité involontaire des gazages lacrymogènes étatiques, retarder la pièce d’une 1 heure.

Evoquant la répression du pouvoir contre les Jeunesses Nationalistes dont il était l’un des cadres dirigeants, Alexandre Gabriac évoqua le besoin de spiritualité et de virilité de notre peuple. Et de citer en exemple l’Aube Dorée qui n’avait que 50 membres il y a 10 ans. « On sait ou on veut aller et on veut rayonner » conclut l’ami Alexandre, avant d’évoquer la nécessiter de constituer des maraudes pour aider les nôtres dans le besoin.

La réunion fondatrice de Civitas Savoie a été clôturée par un verre de l’amitié lors duquel les militants ont pu faire plus ample connaissance. Longue vie à Civitas Savoie, et comme dit la devise de cette noble province : « Fert ! Fert ! Fert ! » (signifiant, au choix de l’ordre : Foedere Et Religione Tenemur (Que la paix et la religion nous lient) ; Fides Est Regni Tutela (La foi est la protection du royaume) ; et dévotion mariale de l’Ordre chevaleresque du Collier).

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

13 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 30.000 € pour 2021

btn_donateCC_LG

63 % 11 190 € manquants

18 810 € récoltés / 30 000 € nécessaires – depuis le 01/10/2020

 

Votre générosité nous a permis de boucler l’année 2020, nous avons besoin de votre aide pour l’année 2021 afin de continuer à donner à un maximum de nos contemporains une réinformation gratuite et variée et sans aucune concession.

Médias Presse Info, ce sont plus de vingt-six mille articles déjà publiés à ce jour ! Médias Presse Info, ce sont aussi 1194 vidéos et plus de 43.600 abonnés à sa chaîne YouTube (près de sept mille de plus en un an !).

Tout cela en accès gratuit.

Cliquer ici pour lire l’appel de MPI et connaitre les détails de nos besoins.

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :