Trois photos. Consignées il y a deux ans au Times of Malta par l’ONG Moas, Migrant Offshore Aid Station du couple milliardaire Christopher et Regina Catambrone. Trois photos qui témoignent de manière non-équivoque des rencontres en mer entre les hommes de l’association humanitaire et les trafiquants libyens.

https://3a09223b3cd53870eeaa-7f75e5eb51943043279413a54aaa858a.ssl.cf3.rackcdn.com//4cc8e9302d1813d10a7424790cc038a3e4c97da1-1425814055-54fc3227-620x348.jpg

“Deux trafiquants (encerclés) avec le drapeau de la post-révolution libyenne remorquant un bateau sur lequel se trouvaient des migrants qui viennent tout juste d’être sauvés par Moas, l’an dernier. Photo : Moas.”

Depuis des années donc, cette ONG humanitariste sert de taxi aux migrants qui veulent venir en Italie pour ensuite, s’ils le peuvent, poursuivre leur chemin vers le nord de l’Europe. Ces nouveaux philanthropes, qui favorisent ainsi cette traite humaine moderne, se rencontrent tout bonnement avec les trafiquants d’êtres humains en mer, à proximité des côtes libyennes.

Le journaliste maltais Mark Micallef raconte dans le journal maltais l’histoire de cette ONG, définie un “poste d’aide aux migrants “, dans laquelle le couple Catambrone a injecté 8 millions d’euros personnels. Et illustre l’article avec les photographies données par la Moas de la rencontre en mer entre les hommes de l’ONG et les trafiquants. Ce ne sont pas donc des sauvetages en mer de migrants qui se noient qu’effectue, avec le navire le Phoenix-1, Moas mais bien un trafic de migrants !

Ces photographies vieilles de deux ans sont une preuve supplémentaire de la connivence entre les mafias criminelles qui organisent les traversées et les ONG de milliardaires mondialistes.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Jeanne de France

Livre d’Alain Sanders

Jeannette est une petite fille de treize ans, vive et enjouée, qui n’aime rien tant que d’aller courir à travers champs avec ses amies.

Mais saint Michel lui apparaît et lui parle de la grande pitié qui est au royaume de France, envahi et opprimé par les armées anglaises.

Alain Sanders nous raconte ici la belle histoire de sa vie.

Avec 6 illustrations à l’intérieur du livre.

11 x 16,5 cm – 120 pages (éditions Clovis)

A partir de 8 ans

%d blogueurs aiment cette page :