Trois photos. Consignées il y a deux ans au Times of Malta par l’ONG Moas, Migrant Offshore Aid Station du couple milliardaire Christopher et Regina Catambrone. Trois photos qui témoignent de manière non-équivoque des rencontres en mer entre les hommes de l’association humanitaire et les trafiquants libyens.

https://3a09223b3cd53870eeaa-7f75e5eb51943043279413a54aaa858a.ssl.cf3.rackcdn.com//4cc8e9302d1813d10a7424790cc038a3e4c97da1-1425814055-54fc3227-620x348.jpg

“Deux trafiquants (encerclés) avec le drapeau de la post-révolution libyenne remorquant un bateau sur lequel se trouvaient des migrants qui viennent tout juste d’être sauvés par Moas, l’an dernier. Photo : Moas.”

Depuis des années donc, cette ONG humanitariste sert de taxi aux migrants qui veulent venir en Italie pour ensuite, s’ils le peuvent, poursuivre leur chemin vers le nord de l’Europe. Ces nouveaux philanthropes, qui favorisent ainsi cette traite humaine moderne, se rencontrent tout bonnement avec les trafiquants d’êtres humains en mer, à proximité des côtes libyennes.

Le journaliste maltais Mark Micallef raconte dans le journal maltais l’histoire de cette ONG, définie un “poste d’aide aux migrants “, dans laquelle le couple Catambrone a injecté 8 millions d’euros personnels. Et illustre l’article avec les photographies données par la Moas de la rencontre en mer entre les hommes de l’ONG et les trafiquants. Ce ne sont pas donc des sauvetages en mer de migrants qui se noient qu’effectue, avec le navire le Phoenix-1, Moas mais bien un trafic de migrants !

Ces photographies vieilles de deux ans sont une preuve supplémentaire de la connivence entre les mafias criminelles qui organisent les traversées et les ONG de milliardaires mondialistes.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :