D’un côté, l’Etat pratique le racket fiscal et s’enlise dans un bras de fer avec les Gilets Jaunes, se limitant, acculé, à quelques concessions symboliques annoncées par le Premier ministre.

De l’autre côté, l’Etat gaspille l’argent des contribuables pour placer les “copains”. Il faut, pour ne citer que cet exemple, prendre connaissance de l’une des annexes au projet de loi de finances pour 2019 qui donne de précieuses indications sur le coût de fonctionnement des 387 commissions et instances consultatives placées directement auprès du Premier ministre ou des ministres. Citons quelques détails.

. Observatoire des finances et de la gestion publique locales, 16 membres, une seule réunion sur l’année 2017. Coût de fonctionnement annuel : 210.000 euros

. Observatoire national de la politique de la ville, 47 membres, deux réunions en 2017. Coût de fonctionnement annuel : 310.000 euros.

. Observatoire national de la vie étudiante, 26 membres, trois réunions en 2017. Coût de fonctionnement annuel : 327.000 euros.

. Observatoire des jeux, 10 membres, trois réunions en 2017. Coût de fonctionnement annuel : 90.000 euros.

. Commission interministérielle des données d’origine spatiale, 5 membres, aucune réunion en 2017. Coût de fonctionnement annuel : 19.000 euros.

Elle n’est pas belle la vie ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 commentaires

  1. merci au Seigneur de nous avoir donne des eveilleurs et l internet ,c est le debut de la fin des satanistes

  2. Ce ne sont plus que des truands les mecs en politiques maintenant !
    Ils se foutent de la gueule des peuples qu’ils devraient normalement servir ET ils font du fric , plein de fric !
    Ils sont satanistes OUI !
    ET la soufrance non seulement est voulue par les satanistes MAIS ils se nourissent de ces energies , ça leur est vital , c ‘ est d’ailleurs pourcela qu’ils tortures les enfants avant de les sacrifier.
    Il faut exterminer cette race de non humains .

  3. Paul-Emic says:

    c’est cette république surannée qu’il faut faire disparaître

  4. La SNCF et RFF sont aussi dans une situation critique. Parmi les éléments qui ont conduit à cette situation figurent les lignes TGV. La LGV Rhin Rhône a été réalisée sur une promesse de trafic de 11,2 millions de passagers par an. La réalité est inférieure à 1 million !! La situation est tellement catastrophique que RFF refuse de publier le bilan LOTI malgré les obligations de la loi !! J’ai écrit au président de la SNCF, à la ministre des transports, au président de la République pour obtenir ce rapport et toujours rien !

  5. ….il serait très intéressant aussi de dresser la liste des niches administratives et la pléthore de rats grignotant un énorme fromage fromage en pure perte, comme par exemple la délégation interministérielle à la sécurité routière…..une sorte de concours national à l’incompétence et à la totale inutilité. Il y en a des milliers d’autres….et que dire des Préfets “hors cadre”????? des préfets qui ont tout des préfets mais sans en être puisqu’ils ne sont des préfets de rien du tout……..etc…..etc…..