En Belgique aussi, la pénurie de masques de protection se fait cruellement sentir durant l’épidémie de coronavirus et laisse éclater quelques scandales. Ainsi, les Belges ont appris qu’un stock de plusieurs millions de masques stockés dans un entrepôt militaire a été  détruit en 2015. Or, selon Marc Caekebeke, l’adjudant responsable de la gestion de ces masques, ils ont été détruits pour faire place… aux demandeurs d’asile ! Il a expliqué cela dans le quotidien flamand Het Nieuwsblad .

Selon le gouvernement belge et le ministre fédéral de la Santé Maggie De Block (Open Vld, parti libéral flamand), ce stock de masques de protection avait été détruit car ils étaient périmés et en très mauvais état. Mais cette explication est mensongère selon Marc Caekebeke, un adjudant à la retraite qui était responsable de la gestion de ces masques et qui a vécu cette affaire en première ligne.

Les masques devaient faire place aux “réfugiés”

«Il est vrai qu’ils étaient périmés. Je crois que les premiers masques détruits en 2015 avaient une date d’expiration en 2010. Les dernières pièces détruites en 2018 étaient bonnes jusqu’en 2015. Mais je pense que la principale raison était le manque d’espace. En 2015, le gouvernement a décidé que la Croix-Rouge utiliserait certains bâtiments militaires pour accueillir des réfugiés. Il fallait faire de la place. »

Selon le sous-officier retraité Caekebeke, ces masques auraient été très utiles maintenant. Il se souvient que le médecin chef de l’époque, sous le contrôle duquel se trouvait ce matériel,  n’était pas convaincu de la nécessité de detruire ces masques même si les dates de péremption étaient dépassées. «Je suis convaincu que ces masques auraient été très utiles maintenant, par exemple aux caissiers des supermarchés ou à la police.», commente l’adjudant.

Des masques de protection, bien que théoriquement périmés, peuvent en effet être encore utilisés. Cela a été confirmé par le virologue Marc Van Ranst. “La date d’expiration se réfère principalement à l’élastique attaché au masque, pas à la qualité du filtre de l’air contaminé.”

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 commentaires

  1. Soupape says:

    1 – Encore une histoire belge ! …

    2 – A retenir toutefois :

    “La date d’expiration … se réfère principalement
    “à l’élastique … attaché au masque,
    “PAS à la qualité … du filtre de l’air contaminé.” (cité dans l’article)

    3 – MAIS cette règle … est -elle valable
    dans TOUS … les Pays “d’europe” …
    ou seulement …chez les Belges ?

    4 – Et puis les masques distribués … ne seront-ils pas … volontairement contaminés …
    pour … tuer un peu plus de gens ?

    N’oublions pas que l’OBJECTIF (écolo) … est de “réduire” la population mondiale.

    La “solution finale” … est de diminuer toutes les populations … en les DIVISANT par 10

    (la drogue pouvant aider à cela, … voilà pourquoi les écolos … soutiennent la drogue)

    5 – Bien entendu, … dans un premier temps ….
    on se contentera de supprimer … 10% des populations …. “seulement” ! …

    6 – C’est pour “faire passer” dans les mentalités … cet objectif “écolo” …
    et nous préparer à nous HABITUER … à l’INVRAISEMBLABLE …

    qu’ “on” a préparé … successivement …

    la mode unisexe …
    puis le pacs, … puis le mariage pour tous … puis le tas nazi de Vincent Lambert
    puis bientôt … la suppression des sexes … et donc de la sexualité …
    afin que l’homme ne puisse plus … se reproduire …

    7 – HONTE à ceux qui nous ont gouvernés … depuis 50 ans ! …

  2. Daniel PIGNARD says:

    L’Assyrien nous opprime sans cause mais voici ce qui se fera à notre avantage :
    « Réveille-toi! réveille-toi! revêts ta parure, Sion! Revêts tes habits de fête, Jérusalem, ville sainte! Car il n’entrera plus chez toi ni incirconcis ni impur.
    Secoue ta poussière, lève-toi, Mets-toi sur ton séant, Jérusalem! Détache les liens de ton cou, Captive, fille de Sion! Car ainsi parle l’Éternel: C’est gratuitement que vous avez été vendus, Et ce n’est pas à prix d’argent que vous serez rachetés. Car ainsi parle le Seigneur, l’Éternel: Jadis mon peuple descendit en Égypte, pour y séjourner; Puis l’Assyrien l’opprima sans cause. Et maintenant, qu’ai-je à faire, dit l’Éternel, Quand mon peuple a été gratuitement enlevé? Ses tyrans poussent des cris, dit l’Éternel, Et toute la durée du jour mon nom est outragé. C’est pourquoi mon peuple connaîtra mon nom; C’est pourquoi il saura, en ce jour, Que c’est moi qui parle: me voici! » (Es 52 :1-6)