En ce temps de crise du coronavirus où la plus grande majorité des prélats emboîte les pas, si ce n’est devance, la dictature sanitaire extrême mise en place par de nombreux gouvernements laïcs en interdisant la célébration de la messe pour les fidèles, le chef de la Ligue, Matteo Salvini se lève contre la fermeture des églises pendant les fêtes de Pâques.

En Italie le gouvernement a érigé des mesures très strictes concernant l’entrée dans les églises et les célébrations pascales, mesures suivies sans protestation par la Conférence épiscopale italienne. Dans une note publiée le 28 mars dernier, le ministère de l’intérieur vient préciser qu’il « est nécessaire que l’accès à l’église n’ait lieu que pendant les trajets déterminés par des besoins de travail avérés, ou pour une situation de nécessité et que l’église soit située le long du trajet, afin que, en cas de contrôle par la police, on puisse fournir l’auto-certification prescrite ou faire une déclaration quant à l’existence de ces raisons spécifiques».

Concernant la Semaine Sainte, le ministère précise « que la présence des personnes doit être limitée aux célébrants, au diacre, au lecteur, à l’organiste, au chanteur et aux opérateurs de la diffusion ». « Les participants aux célébrations, s’ils sont contrôlés par les forces de police, pourront montrer l’auto-certification dans laquelle ils auront déclaré dans la cause « exigences de travail prouvées » ». Bien que le service liturgique ne soit pas directement assimilable à un travail, est-il expliqué, « cette justification est considérée comme valable et aucune sanction ne sera appliquée en cas de non-respect des dispositions de confinement du Covid-19 ». 

Dans une déclaration récente, que bien des catholiques auraient certainement aimé entendre venir de leur pasteur, et du suprême, mais tel n’est pas le cas au contraire, Matteo Salvini a témoigné d’un esprit surnaturel assez admirable et courageux si l’on considère et l’extrême rareté de telles paroles dans la bouche d’un homme politique et la psychose irrationnelle actuelle :

« J’attends avec impatience le jour où la science et aussi le bon Dieu, car la science seule ne suffit pas, auront vaincu ce monstre pour pouvoir ressortir. Nous approchons de Pâques et nous avons également besoin de la protection du Cœur Immaculé de Marie. »

Dans un entretien accordé à L’interview de Maria Latella sur Sky TG24 le leader de la Ligue revient pour parler de sa foi religieuse et faire une demande : rouvrir immédiatement les églises. 

« Je soutiens les requêtes de ceux qui demandent, en assurant qu’ils respecteront l’ordre, la discipline et les règles sanitaires, de pouvoir entrer dans l’église. De leur permettre à trois, quatre ou cinq personnes d’assister à la messe de Pâques à Pâques. Vous pouvez aller chez le buraliste car sans cigarettes rien ne va plus, or pour beaucoup le soin de l’âme est aussi fondamental que le soin du corps. J’espère que vous trouverez un moyen d’approcher ceux qui y croient. Il y a un appel envoyé aux évêques pour permettre à ceux qui croient, en respectant les distances, avec des masques et des gants et en nombre limité, d’entrer dans les églises comme vous entrez en nombre limité dans les supermarchés. La Sainte Pâques, la résurrection de notre Seigneur Jésus-Christ, pour des millions d’Italiens peut être un moment d’espérance à vivre. »

Pour l’instant le Saint-Siège maintient la célébration des messes et des offices à huis-clos et n’a pas renchéri publiquement sur la demande de Matteo Salvini. 

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

10 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 40.000 € pour 2022

btn_donateCC_LG

11.5 % 35 350 € manquants

4650 € récoltés / 40 000 € nécessaires – depuis le 15/10/2021

 

MPI subit des attaques sans précédents, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Derrière ces fermetures arbitraires, il y a l’influence d’une commission gouvernementale dont nous parlerons plus tard.

Mais rien ne nous fera taire. Seulement, pour aller toucher nos compatriotes et faire connaitre MPI, il nous faut des moyens supplémentaires.

Médias Presse Info, ce sont plus de vingt-six mille articles déjà publiés à ce jour ! Les plus de 1200 vidéos seront bientôt disponibles sous peu sur une autre plateforme.

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :