La situation et l’opération

Les moines de l’abbaye de Lérins ont vu leur situation économique se compliquer par le 2e confinement. Noël est habituellement une grande période de vente pour leurs liqueurs, mais ils n’ont plus aucun passage à la boutique (les moines sont isolés sur leur île de Saint-Honorat au large de Cannes), et la majorité de leurs distributeurs sont encore fermés…

Alors pour aider les moines, Divine Box a lancé ce vendredi à 13h une « opération spéciale » pour les aider à écouler leurs stocks (citron, mandarine, verveine…) ! Objectif : 1000 bouteilles de liqueur d’ici lundi minuit !

Au programme :
– 6 parfums disponibles : citron, mandarine, verveine, Sénancole, Lérina verte, Lérina jaune
– formats : 25cL ou 50cL
– lots de 3 ou 6 bouteilles
– livraison garantie avant Noël, entre le 21 et le 23 décembre

Infos et précommandes ici : → https://divinebox.fr/lerins/

L’abbaye de Lérins, sur l’île Saint-Honorat au large de Cannes

Voyageons un peu : voici l’histoire de l’abbaye de Lérins en 2 minutes !

Tout commence en 410 quand saint Honorat débarque avec son compagnon d’ermitage saint Caprais, sur l’île de Lérins dans le Sud de la France, pour y chercher la solitude. Petit hic, le lieu est infesté de serpents… Saint Honorat prie alors à deux reprises, et voilà que les reptiles meurent instantanément, balayés ensuite de l’île par une énorme vague ! A la suite de ce miracle, la renommée du saint se répand à toute vitesse. Saint Honorat lance alors la construction d’un monastère, rejoint par de nombreux disciples.

À sa mort en 430, l’île prend alors son nom : l’île Saint-Honorat (bravo, vous avez suivi) et attira de nombreux moines dont plusieurs furent déterminants dans le développement du monachisme en Europe. Saint Patrick, connu pour avoir évangélisé l’Irlande, aurait même passé quelque temps à Lérins pour étudier. C’est cette renommée internationale qui fait de l’île au Moyen-Âge un lieu de pèlerinage important !

Les moines de l’abbaye de Lérins, fortifient leur abbaye, suite aux multiples pillages et attaques – © Divine Box

Par ailleurs, l’abbaye de Lérins devient rapidement un lieu de convoitise :
– l’île est attaquée et pillée par les sarrasins à plusieurs reprises
– en 732, les cinq cents moines sont massacrés et les bâtiments sont détruits
– en 1047, des pirates sarrasins capturent les moines (qui avaient reconstruit le monastère depuis)
– en 1400 : l’abbaye est pillée à nouveau par des pirates Génois, malgré de grands travaux de fortification !
– en 1524, l’abbaye est encore saccagée par les troupes espagnoles qui occupent alors le monastère

Il faut attendre 1636 pour que les français récupèrent l’île. Ouf, les moines peuvent enfin respirer ! Mais la Révolution est proche, et le monastère est fermé en 1788 par commission royale, puis considéré comme bien national de l’État, et est enfin vendu à une riche actrice.

L’édifice est finalement racheté en 1859 par l’évêque de Fréjus, Mgr Henri Jordany. En 1869, ce dernier fait restaurer l’abbaye qui accueille la même année une communauté de moines cisterciens issus de l’abbaye de Sénanque. C’est cette même communauté qui continue aujourd’hui d’animer l’île Saint-Honorat et l’abbaye de Lérins. Tout est bien qui finit bien !

L’emplacement stratégique de l’île saint Honorat fut convoité pendant de nombreux siècles – © Abbaye de Lérins

L’abbaye de Lérins aujourd’hui !

Aujourd’hui, à l’abbaye de Lérins, 21 frères cisterciens suivent la règle de saint Benoît « prie et travaille ».

Côté prière, les moines se retrouvent huit fois par jour pour prier ensemble dans l’église de l’abbaye. Le premier office est à 4h15 (dur dur le réveil !).

Côté travail, les frères vivent de leurs nombreuses activités :
– une petite compagnie maritime
– un restaurant situé sur l’île saint Honorat
– un vignoble de 8,5 hectares
– une oliveraie
– et la fabrication de nombreuses liqueurs, depuis plus de 150 ans !

En bref, les frères n’ont pas le temps de s’ennuyer !

Les moines de l’abbaye de Lérins produisent une multitude de délicieuses liqueurs – © Divine Box

Comment faire pour que l’opération liqueurs soit un succès ?

Premier conseil : parlez-en autour de vous ! Si vous êtes sur Whatsapp, vous pouvez notamment cliquer sur ce lien. Cela génère un lien de partage, que vous pouvez modifier si besoin, et transmettre ensuite à vos proches !

Deuxième conseil : passez une petite commande si cela vous dit, pour vous ou pour offrir à Noël ! Citron, mandarine, verveine… Il y en a pour tous les goûts, en digestif ou en cocktail !

Détails & précommandes ici : https://divinebox.fr/lerins/

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Vaccin, ce que l'on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N'hésitez pas à vous abonner ! Un abonnement annuel à 30 € seulement !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Revue choc sur le vaccin : un scandale moral, médical et politique

La dernière revue de CIVITAS arrive, c’est un baton de dynamite ! Vous pouvez déjà la précommander !

La célèbre généticienne Alexandra HENRION CAUDE y donne un entretien exclusif et explosif, et le père Joseph y aborde avec rigueur et clarté le scandale moral.

Vaccin, ce que l’on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N’hésitez pas à vous abonner !

Un abonnement annuel à 30 € seulement !

%d blogueurs aiment cette page :