Beaucoup d’africains sont indignés face à la situation qui prévaut au Burkina-Faso. En effet, jeuneafrique rapporte que des militaires du Régiment de la sécurité présidentielle (RSP), l’ex-garde prétorienne de Blaise Compaoré, ont pris en otage mercredi le président intérimaire du pays Michel Kafando et son Premier ministre Isaac Zida, à Ouagadougou. Un coup de force qui intervient à moins d’un mois de la présidentielle et qui a provoqué l’indignation  non seulement de la communauté internationale, laquelle exige la libération des dirigeants de la transition, mais aussi de toute l’Afrique. Car ce pays est entré dans l’histoire pour avoir chassé un dictateur qui voulait s’éterniser au pouvoir en voulant modifier la constitution alors que son mandat touchait à sa fin. Le peuple burkinabé s’était levé comme un seul homme pour freiner les élans de Blaise Compaoré.

Ce coup de force est mené par le général Gilbert Diendéré, un ancien proche collaborateur de Blaise Compaoré. Le général vient donc d’être proclamé président du conseil national pour la démocratie(CND).joint par « Jeune Afrique », il a déclaré : «  Nous sommes passés à l’acte pour empêcher la déstabilisation du Burkina »  et a ajouté  qu’  « grave situation d’insécurité pré-électorale régnait au Burkina ». Lui et ses hommes sont donc « passés à l’acte » en raison « des mesures d’exclusion prises par les autorités de transition » et pour « empêcher la déstabilisation du pays ».

Michel Kafando et Isaac Zida, ont été selon ses dires «  placés en résidence surveillée » depuis hier. « Ils vont bien et seront relâchés »,

Un couvre feu est en vigueur et des tractations sont en cours pour non seulement libéré les otages, mais trouver une solution à cette énième crise et les voix s’élèvent ça et là pour condamner ce putsch.

Affaire à suivre.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :