egyptairLe vol d’egyptAir MS804 effectuant  la liaison Paris et le Caire a disparu des écrans radars ce jeudi 19 mai à 2h 45 heure locale au dessus de la méditerranée avec 2 pilotes, 3 agents de sécurité, 5 membres d’équipage cabine, 35 égyptiens, 15 français, 1 britannique, 1 canadien et d’autres nationalités.

L’appareil avait décollé mercredi soir de l’aéroport Roissy Charles de Gaulle. Le ministère égyptien des affaires étrangères, dans un communiqué, a annoncé avoir échangé des condoléances avec Paris. Jusqu’alors les causes de ce crash ne sont pas officiellement connues.

La compagnie aérienne égyptienne a assuré qu’elle ne connaissait pas les raisons pour lesquelles l’Airbus A320 avait disparu des écrans radar dans la nuit au-dessus de la Méditerranée. « Il n’y avait rien d’anormal », a déclaré à Reuters Ahmed Adel, vice-président d’EgyptAir. Dans ses échanges avec les contrôleurs aériens grecs, « le pilote n’a fait état d’aucun problème », a précisé Kostas Litzerakis, le directeur de l’Aviation civile grecque. Egyptair a cependant affirmé avoir reçu un signal de détresse quelques minutes avant la disparition de l’appareil, tandis que l’armée égyptienne s’empressait de démentir cette affirmation.

Pour Manuel Valls sur Radio RTL : « Aucune hypothèse ne peut être écartée à ce stade sur les causes de cette disparition » et d’ajouter : « est prête à participer aux recherches » si les autorités égyptiennes le souhaitent. Comme pour le vol disparu de la Malaysia ? Et les déclarations contradictoires entre la compagnie et l’armée égyptienne laisse planer un parfun de suspiçion…une fois de plus.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER “Les vaccins en question”, ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :