L’Action Française a communiqué à ce sujet:

« La plus grande injustice est de traiter également les choses inégales » dit Aristote Le verdict est tombé, l’audience des trois embastillés du 11 Novembre, accusés de sifflets contre Hollande et de rébellion, après avoir été reporté, a finalement eu lieu ce mercredi 5 février avec son lot de soulagement : pas de ferme pour nos militants, mais de la prison avec sursis qui en dit long…

Il semblerait en effet que le laxisme pénitentiaire ne joue pas en la faveur de nos jeunes interpellés, dont un, pour inaugurer son casier, s’est vu gratifier d’une première condamnation à un mois de prison avec sursis, alors qu’aucune preuve n’a pu être établie. Les peines allant jusqu’à 4 mois pour les autres ont toutes été assorties d’amendes au bénéfice des policiers qui n’ont eu pourtant aucune interruption temporaire de travail. A l’inverse les 3 militants victimes des violences policières ont eu 6 jours d’I.T.T. Les Français ne peuvent qu’être horrifiés par ces mesures où les citoyens (ici des étudiants) sont rackettés par une police politique qui arrondit ses fins de mois sur des jeunes militants. La sévérité du tribunal en l’absence de preuves établies prouve que désormais en France le doute ne bénéficie plus au justiciable. La justice a donc bien relayé le message envoyé à notre encontre par les instances dirigeantes.

Loin de réussir à intimider les militants ces condamnations arbitraires renforcent tous les résistants dans leur détermination à servir la France.

« Quand l’ordre est injustice, le désordre est déjà un commencement de justice. »
Romain Rolland – Quatorze juillet

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

YouTube supprime définitivement la chaine de MPI – Aidez-nous !

Le 6 octobre 2021, Youtube nous a envoyé un email pour nous signifier la fermeture de notre chaine Youtube.

Voici des donc des milliers de vidéos, des centaines d’heures de films qui disparaissent, sans compter la disparition de nos dizaines de milliers d’abonnés que nous avions.

Cette censure intervient également après la fermeture de notre page Facebook et notre déréférencement par Google. Mais ces attaques ne seront pas les dernières.

Nous avons également reçu un email de Google nous indiquant que les recettes publicitaires cesseraient à coompter du mois de décembre pour tout site mettant en doute le changement climatique…

Ils nous faut donc développer d’autres outils, d’autres façons d’atteindre nos lecteurs. Et ce sont des investissements lourds.

Aidez-nous, nous avons besoin de vous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

%d blogueurs aiment cette page :