Bien que la mesure soit avant toute chose symbolique, la déchéance de nationalité pour les binationaux auteurs d’actes de terrorisme sera bien dans le projet de réforme de la Constitution. La bien-pensance gauchiste monte au créneau jouant les indignés contre cette mesure pourtant voulue in fine par un président… socialiste !

Rokhaya Diallo, l’une des porte parole de cette bien-pensance “anti-raciste” a déclaré :

“C’est scandaleux : cela voudrait dire qu’une partie de la population est française sous condition et qu’il existe deux catégories de Français nés en France. Qu’on nous tolère, en quelque sorte.”

Est-ce à dire que Rokhaya Diallo est solidaire des terroristes, les seuls visés par cette mesurette ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
%d blogueurs aiment cette page :