soutien-tsahal-3-mpi

Vendredi, nous apprenions que l’administration fiscale venait de priver Civitas de la possibilité d’offrir à ses donateurs la déductibilité fiscale partielle de leurs dons, avec redressement fiscal de 55.000 euros à la clé. Le motif ? Les activités organisées par Civitas ne seraient pas d’intérêt général.

Par contre, l’association juive Tsidkat-Eliaou, « agréée par différents ministères » serait d’intérêt général lorsqu’elle propose de fournir des douceurs aux soldats israéliens pour les soutenir dans leur invasion du territoire palestinien. Avec un slogan on ne peut plus clair : «Je soutiens les soldats de Tsahal et j’obtiens une réduction d’impôts de 66 % en France ». 

soutien-tsahal-mpi

L’association communautaire juive fait en effet savoir à ses sympathisants que, en vertu de l’article 200 du Code général des impôts, 66 % du don pour offrir des pizzas, des glaces ou des sodas aux soldats de Tsahal sont déductibles des impôts. Nos lecteurs constateront d’ailleurs qu’un tel don est déductible à 66 % pour une personne imposable en France mais seulement à 35 % pour une personne imposable en Israël.

Offrir la déductibilité en France pour des dons destinés à soutenir l’armée israélienne qui a sciemment bombardé la résidence du Consul de France à Gaza, c’est à n’en pas douter le reflet d’activités considérées d’intérêt général par l’administration fiscale française…

soutien-tsahal-2-mpi

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

21 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :