bases-ei-bosnie

C’est en Bosnie qu’ont été identifiés deux villages reculés aux mains de partisans de l’Etat Islamique. L’un se situe à Osve, l’autre à Gornja Maoca, deux villages à environ 100 km de Sarajevo.  Dans ces deux minuscules villages absents des GPS, difficilement accessibles et installés en hauteur, les islamistes se sont regroupés pour acheter des maisons et vivre en quasi autarcie à l’abri des regards. Les drapeaux djihadistes flottent partout, sur les maisons, les tracteurs,… Les femmes sont intégralement voilées.

L'entrée du hameau islamiste de Osve aux couleurs de l'Etat Islamique
L’entrée du hameau islamiste de Osve aux couleurs de l’Etat Islamique
Drapeaux de l'Etat Islamique sur les maisons de Gornja Maoca
Drapeaux de l’Etat Islamique sur les maisons de Gornja Maoca
Drapeau islamiste sur ce véhicule
Drapeau islamiste sur ce véhicule

Les services de police bosniaques observent à distance ces islamistes et suspectent ces hameaux de servir de camps d’entraînement de djihadistes pour la Syrie mais aussi potentiellement en vue d’attaques terroristes en Europe occidentale. Mais les djihadistes ne sont pas plus inquiétés que cela !

ei-maoca-bosnie

Le village d’Osve est à peine à 9 km de la petite ville de Maglaj, qui donne accès à la côte dalmate, et donc la Méditerranée.  

Selon le rapport sur le djihadisme en Bosnie « The Lure of the Syrian War: The Foreign Fighters », 156 hommes et 36 femmes bosniaques se seraient rendus en Syrie entre 2013 et 2014. 48 d’entre eux seraient revenus en Bosnie au mois de janvier dernier. Le rapport affirme que ces djihadistes endurcis par les combats, et entraînés à l’utilisation d’armes et d’explosifs, « posent une menace directe, non seulement pour la sécurité de la Fédération de Bosnie-et-Herzégovine, mais aussi pour la région et au-delà ».  12 djihadistes bosniaques de l’Etat Islamique partis en Syrie ont été identifiés comme ayant été entraînés à Osve.

message-ei-bosnie

« Nous entendons régulièrement des coups de feu provenant des bois, à chaque fois pendant des périodes prolongées.  Cela arrive chaque semaine », a déclaré un villageois aux journalistes du quotidien anglais Mirror.

C’est fait, des bases de l’Etat Islamiques sont à nos portes.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
%d blogueurs aiment cette page :