Maroc – Un couple marocain a été arrêté le 16 octobre par la police de Marrakech pour avoir visité une église locale mais a été libéré peu après, sans aucune explication.

Dimanche matin, des policiers ont arrêté un jeune enseignant et sa fiancée dans une église locale de Marrakech sur “des soupçons de conversion au christianisme“, rapporte le site d’information Alyaoum24.

Le couple a été emmené au poste de police où une enquête a été ouverte sur l’affaire, après que des témoins aient rapporté les avoir vus plusieurs fois visiter les églises de la ville le dimanche.

Le couple a refusé de signer le rapport de police, déclarant qu’ils considéraient que leur arrestation était arbitraire et qu’ils n’avaient pas à déclarer leur religion à la police.

Alors que l’affaire a été rapidement classée, aucune justification de l’arrestation n’a été révélée jusqu’à présent.

 

Alors que la Constitution marocaine de 2011 “garantit à tous la libre pratique de leurs croyances“, plusieurs minorités religieuses restent persécutées par la société mais aussi par le code pénal marocain.

La constitution marocaine cite les conventions internationales et insiste sur le respect des principes universels des droits de l’homme. Elle stipule toutefois que ce respect des conventions internationales doit être «conforme aux dispositions de la Constitution, aux constantes et aux lois du Royaume».

Le droit pénal interdit toute tentative par des non-musulmans de «secouer la foi» des musulmans sunnites et punit tout musulman qui se convertit à une autre religion de six mois à trois ans d’emprisonnement et une amende de 100 à 500 dirhams.

De plus, selon la législation marocaine en vigueur, la liberté de conscience ne peut être combinée que dans un sens: la conversion des chrétiens ou des juifs à l’islam. Le contraire est rejeté légalement et largement condamné socialement.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

L'UDT du Pays Réel organisée par CIVITAS
se déroule du 17 au 19 juillet
au Puy-en-Velay (43)
Réservez votre place ! Venez en famille !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

L’UDT du Pays Réel organisée par CIVITAS
se déroule du 17 au 19 juillet
au Puy-en-Velay (43)


Réservez votre place ! Venez en famille !

%d blogueurs aiment cette page :