En Belgique, parmi les défilés du carnaval, il en est un qui est réputé pour son impertinence : le carnaval d’Alost. Dans cette ville de Flandre, les sujets d’actualité et les personnalités politiques de tous bords, belges comme internationaux, font systématiquement l’objet d’une dérision sans limite et sans tabou. De quoi fréquemment choquer aussi bien les organisations juives que musulmanes.

Cette année, différentes organisations juives ont d’ailleurs annoncé porter plainte en raison de la présence dans le cortège carnavalesque d’un groupe déguisé en juifs orthodoxes. Les organisations juives reprochent notamment les gros nez des personnages en carton pâte de leur char, ainsi que le fait que certains soient assis sur un coffre-fort ou avec de l’argent dans les mains.

Il n’en fallait pas plus pour crier à l’antisémitisme.

Le bourgmestre (l’équivalent du maire) local a aussitôt réagi en défendant son carnaval et en rappelant que toutes les dérisions y sont permises.

En 2009, un autre groupe du carnaval d’Alost avait déjà suscité la colère des organisations juives.

Des pays musulmans s’étaient également offusqués d’un groupe carnavalesque se moquant des terroristes djihadistes.

Par contre, aucune réaction lorsque des groupes se moquent, parfois de façon scandaleuse, des catholiques.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :