The Telegraph, célèbre quotidien britannique, a révélé le 31 mars dernier, que des tests en route pour le Royaume-Uni se sont avérés contaminés par le… coronavirus.

La semaine dernière, le secrétaire à la Santé britannique Matt Hancock avait déclaré que 3,5 millions de tests d’anticorps avaient été commandés à des entreprises privées pour répondre à la demande. Mais, explique le journal britannique, il a été découvert que des composants clés commandés à Eurofins, une société basée au Luxembourg, avaient été contaminés par le Covid-19.

Le rapport affirme qu’Eurofins a averti les laboratoires du Royaume-Uni qu’une livraison de pièces appelées « sondes et amorces » avait été contaminée. Eurofins a souligné que le problème peut être résolu par un « nettoyage approprié », mais a admis que la découverte entraînerait un retard.

Un porte-parole d’Eurofins a déclaré au Telegraph :

« En de rares occasions, des retards dans certaines commandes peuvent survenir si, en raison des procédures strictes de contrôle de la qualité et de l’environnement d’Eurofins Genomics, la fabrication d’un produit peut ne pas répondre aux critères de qualité ou de pureté fixés par Eurofins Genomics. Nous sommes conscients que des contaminations de la nature que vous avez mentionnée ont été observées par plusieurs fabricants d’amorces et de sondes à travers le monde après avoir produit des témoins positifs pour le SRAS-COV2. Ces problèmes initiaux peuvent être facilement résolus par des procédures appropriées de nettoyage et de séparation de la production. »

Si l’on comprend bien les déclarations du porte-parole d’Eurofins, il dévoile, insiste même, sur le fait que « des contaminations de la nature que vous avez mentionnée ont été observées par plusieurs fabricants d’amorces et de sondes à travers le monde après avoir produit des témoins positifs pour le SRAS-COV2 ». En clair, de nombreux fabricants dans le monde entier connaissent ce même problème…

Question : puisque ces contaminations sont mondiales, qui peut assurer les populations qu’aucun des porteurs du virus et des malades, dont de nombreux médecins, a été contaminé par les tests défectueux ?

Concernant tout spécialement la société Eurofins Luxembourg, elle est par ailleurs présente avec quatre usines sur le territoire italien.

Question : qui peut assurer aux Italiens que des kit défectueux n’ont pas été utilisés, particulièrement sur le personnel soignant sur qui les tests sont pratiqués en priorité et est fortement contaminé ? Une question à laquelle le médecin Walter Ricciardi, le consultant du gouvernement italien pour le coronavirus, n’a pas encore répondu.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 40.000 € pour 2022

btn_donateCC_LG

11.5 % 35 350 € manquants

4650 € récoltés / 40 000 € nécessaires – depuis le 15/10/2021

 

MPI subit des attaques sans précédents, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Derrière ces fermetures arbitraires, il y a l’influence d’une commission gouvernementale dont nous parlerons plus tard.

Mais rien ne nous fera taire. Seulement, pour aller toucher nos compatriotes et faire connaitre MPI, il nous faut des moyens supplémentaires.

Médias Presse Info, ce sont plus de vingt-six mille articles déjà publiés à ce jour ! Les plus de 1200 vidéos seront bientôt disponibles sous peu sur une autre plateforme.

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :