La prétendue « lutte contre le terrorisme » est prétexte à toute une série de mesures liberticides qui affecteront les honnêtes gens et non les personnes qui souhaiteraient commettre un attentat.

Exemple parmi d’autres de cette utilisation sournoise de la peur du terrorisme, la volonté des autorités européennes de restreindre drastiquement la possibilité pour un honnête citoyen, chasseur, collectionneur ou amateur de tir sportif ou de loisir, de posséder une arme. C’est se moquer du monde. Prenez tous les attentats commis en France ces dix dernières années et vous constaterez sans difficulté que leurs auteurs n’ont pas acheté leurs armes chez un armurier, n’ont pas commis leurs méfaits avec une arme de chasse ou de défense mais avec des armes de guerre qu’ils se sont procurés par des circuits criminels qui existeront toujours, quelle que soit la volonté du législateur.

Les institutions européennes et les Etats qui suivent leurs recommandations veulent priver les honnêtes citoyens des moyens légaux d’assurer leur propre sécurité alors même que cette sécurité n’est pas assurée correctement par ceux qui en ont la mission.

Ci-dessous, le communiqué de la Fédération Française de Tir.

La Fédération Française de Tir est la fédération olympique qui a reçu délégation du Ministère des droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports pour organiser et gérer sur le territoire national la pratique du tir sportif et de loisir de ses 182.000 membres licenciés.
A ce titre, la Fédération Française de Tir s’élève avec la plus grande vigueur contre les propositions législatives de la Commission européenne soit disant destinées à améliorer le contrôle des armes en Europe.
Ces propositions qui découlent d’une méconnaissance complète des réalités du terrain, tentent de pratiquer dans l’esprit du public un amalgame insultant pour les détenteurs légaux d’armes (tireurs sportifs et de loisir, chasseurs, collectionneurs) qui sont artificiellement mis sur le même plan que les terroristes et les mafieux.
En effet, contrairement à ce que voudraient laisser croire les propositions législatives de la Commission européenne, les armes automatiques et les explosifs sont déjà strictement interdits. Les tireurs et les armes sportives et de loisir font déjà l’objet d’une réglementation contraignante (autorisations et contrôles) et de mesures de sécurité drastiques (conservation et transport).
Ces propositions irréalistes et vexatoires compliqueront inutilement la pratique des utilisateurs légaux en alourdissant le travail de nos forces de sécurité sans aucun résultat positif sur les trafics existants. Restreindre les droits des utilisateurs légitimes n’aura strictement aucun effet sur les filières illégales d’approvisionnement en armes des terroristes et du grand banditisme.
La Fédération Française de Tir appelle donc tous ses licenciés:

La Fédération Française de Tir en appelle à l’union dans l’action de toutes les organisations concernées, chacune restant libre de conserver les spécificités liées à son mode de fonctionnement.

Le président Philippe CROCHARD

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 40.000 € pour 2022

btn_donateCC_LG

49 % 20 280 € manquants

Il nous manque 20 280 € pour boucler 2022 !

 

MPI subit des attaques sans précédent, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :