Dans Présent du 31/3/2020, une infirmière témoigne sur le fait qu’au service des urgences d’un grand hôpital parisien, des patients ayant des difficultés à respirer, en général sans antécédents médicaux et qui auraient dû être mis en réanimation sous respirateur artificiel ne l’ont pas été faute de place (par la faute de tous les gouvernement qui depuis des années, ont réduit le nombre de places en réanimation et qui devront en rendre des comptes).

C’était déjà grave mais il y a pire. Au lieu de recevoir des médicaments visant à diminuer leur douleur dans l’attente de trouver une place, des infirmières ont reçu un protocole de sédation systématique prévoyant des doses mortelles pour ce type de patients qui pouvaient encore largement être sauvés. Les doses en question étaient notamment de 1 mg de morphine par heure soit 24 mg par jour, ce qui est suffisant pour tuer très rapidement une personne âgée. On y ajouté de plus 24 mg par jour d’hypnovel (mortel à partir de 30 mg par jour).

On comprend pourquoi il y a déjà 2 000 morts du covid 19 rien que dans les EHPAD alors qu’en Russie, tout âge confondu, pour un pays de 146,8 millions d’habitants (contre 67,7 millions d’habitants en France avec les régions et collectivités d’outre-mer), on comptait, au 4/4/2020, 43 morts. En Hongrie, on compte 34 pour 9,8 millions d’habitants. En Pologne, il y 79 morts pour 38,4 millions. La Slovaquie est un pays très sûr car il n’y a pour l’instant aucun mort pour 5,5 millions d’habitants. Toutes ces données ont été publiées par l’OMS (rapport n. 76 du 5/4/2020).

Les chiffres en eux-mêmes montrent un taux de mortalité très anormalement élevé en France qui laissaient supposer un manque gravissime de moyens et de possibles euthanasies très nombreuses. Le témoignage de cette infirmière ainsi que le décret du 28 mars qui permet aux généralistes de prescrire du rivotril réservé normalement aux hôpitaux (c’est un sédatif puissant) confirment qu’il y a des euthanasies très nombreuses sur des malades âgés en France. Des centaines? Des milliers? Une enquête doit être menée au plus vite pour le savoir et pour condamner celui (ceux) qui ont osé mettre un place ce protocole criminel.

Et le gouvernement ose se vanter qu’il commence à y avoir moins de personnes en réanimation. Mais on préférerait qu’il y en ait plus et qu’elles soient encore en vie!

On note des taux de mortalité atrocement élevés en Italie (12,3% des malades), en France (11,0%) en Espagne (9,3%), en Iran (6,2%), au Royaume-Uni (9,4%), aux Pays-Bas (9,5%) et en Belgique (6,8%), ce qui laisse aussi supposer un très important manque de moyens ou/et un très grand nombre d’euthanasies.

Les scientifiques (les vrais, ceux qui sont sur le terrain) pensent que le covid 19, traité normalement, entraîne des taux de mortalité de 0 à 2%, pas plus.

Le covid 19 peut donc être mortel. Mais le plus grand fléau, ce sont nos gouvernements euthanasiques qui prétendent que le covid 19 est plus mortel qu’il ne l’est pour cacher leurs mauvaises pratiques (places en réanimation très insuffisantes ou/et nombreuses euthanasies).

La protestation populaire contre ces scandales doit donc s’accentuer.

G. Paume

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

10 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

YouTube supprime définitivement la chaine de MPI – Aidez-nous !

Le 6 octobre 2021, Youtube nous a envoyé un email pour nous signifier la fermeture de notre chaine Youtube.

Voici des donc des milliers de vidéos, des centaines d’heures de films qui disparaissent, sans compter la disparition de nos dizaines de milliers d’abonnés que nous avions.

Cette censure intervient également après la fermeture de notre page Facebook et notre déréférencement par Google. Mais ces attaques ne seront pas les dernières.

Nous avons également reçu un email de Google nous indiquant que les recettes publicitaires cesseraient à coompter du mois de décembre pour tout site mettant en doute le changement climatique…

Ils nous faut donc développer d’autres outils, d’autres façons d’atteindre nos lecteurs. Et ce sont des investissements lourds.

Aidez-nous, nous avons besoin de vous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

%d blogueurs aiment cette page :