Canada – Martine Rothblatt était il y a quelques jours à Montréal pour tenir une conférence sur le monde de demain. Un futur décrit comme l’avènement du transhumanisme. « L’humain et la machine ne feront plus qu’un », affirme fièrement Martine Rothblatt.

Le transgenre Martin(e) Rothblatt, promoteur du transhumanisme

Au fait, bien que présentée comme la femme d’affaires la mieux payée au monde, Martine Rothblatt s’appelle en vérité Martin et est né aux Etats-Unis, de parents juifs. Ce transgenre fortuné est notamment à la tête d’une entreprise de biotechnologie, milite à la fois pour les transgenres et le transhumanisme, et a créé les services de radio par satellite Sirius XM. Son entreprise United Therapeutics tente par exemple de fabriquer des organes artificiels que l’on pourrait transplanter à l’humain.

Martin(e) Rothblatt enseigne aussi à l’Université de Victoria, dans le cadre d’études transgenres

« De la même façon que nous avons fusionné avec nos outils dans le passé, nous fusionnerons avec l’intelligence artificielle. », promet Martin(e) Rothblatt qui prédit aussi que ce n’est qu’une question de temps avant qu’un « système d’exploitation de la conscience » soit créé à partir de ce processus. Les humains seront alors en mesure d’interagir avec une version numérique d’eux-mêmes, téléchargée dans leur esprit, qui serait “leur ami, leur guide, leur enseignant et leur moteur de recherche…”

« L’une des carrières les plus importantes de l’avenir sera celle de “curateurs personnels” », raconte encore Martin(e) Rothblatt : « des concierges qui aideront les gens à intégrer dans leur esprit de nouvelles informations numériques ».

Martin(e) Rothblatt propose aussi de trouver l’immortalité grâce aux robots. Et a présenté un robot destiné à immortaliser son “épouse”.

Et comme si cela ne suffisait pas, Martin(e) Rothblatt a également lancé la religion transhumaniste. Une parodie démoniaque de religion dont son fils, Gabriel Rothblatt est “pasteur”. L’une des branches de cette soi-disant religion est constituée par la Mormon Transhumanist Association.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

4 commentaires

  1. daflon says:

    On est en plein film de science fiction. Mais, en fait, c’est plutôt cauchemardesque, un peu comme le film “l’ile du Dr Moreau”.

  2. Isabelle P says:

    Quelle fraicheur !
    Y’a des trucs qui ne s’achètent pas.

  3. qu’on lui démonte sa sale tronche, à cette sous-merde !

  4. Mais comment ça se fait que personne ne lui a encore explosé sa gueule de SINGE, franchement ????????