mariage-homo-enfants

Belgique – L’école Freinetschool de Boomgaard (près de Gand) organise régulièrement des simulacres de mariages entre enfants. L’initiative prend une forme ludique à laquelle participent enfants, enseignants, parents et même un élu local pour célébrer le « mariage ».

L’étape suivante a été l’organisation de simulacres de « mariages » homosexuels entre jeunes enfants. Tito et Otto, deux garçonnets de sept ans, se sont « unis » à l’hôtel de ville devant leurs camarades de classe et de nombreux journalistes.

On est bien là dans un endoctrinement des enfants. Des responsables de l’école sont clairement dans le schéma « constructiviste » qui sert d’argument aux promoteurs de la théorie du genre :

  1. construction : les enfants seraient façonnés par la société, la famille, la religion,…
  2. déconstruction : la société « moderne » (sous influence LGBT) prétend libérer les enfants
  3. reconstruction : la troisième phase consiste à façonner les enfants en priorité et la société en général selon une inversion des normes promue en nouvel ordre sexuel mondial

Ces unions civiles homosexuelles d’enfants font bien évidemment l’objet d’innombrables reportages et articles dans les médias LGBT. Le plus effrayant est que les parents acceptent ces horreurs.

mariage-homo-enfants-2

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

10 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Pour Noel,

offrez à vos proches un abonnement

à la revue de CIVITAS !

Le numéro 82 – Franc-maçonnerie, un excellent numéro, est le dernier sorti !

Cliquez ici pour vous abonner.

%d blogueurs aiment cette page :