Le leader turc Erdogan développe une politique expansionniste en Bosnie-Herzégovine dont le président Izetbegovic est considéré comme un proche du chef de l’Etat turc. La propagande turque en Bosnie mise sur la nostalgie de l’empire ottoman.

Ce territoire des Balkans fut sous domination ottomane pendant cinq siècles avant de passer sous l’Empire austro-hongrois pendant trente ans.

Après la Première Guerre mondiale, il y eut brièvement le royaume de Yougoslavie, puis la Bosnie fut sous domination communiste jusqu’en 1992, avant la guerre des Balkans.

Aujourd’hui, la Fédération de Bosnie-et-Herzégovine, majoritairement musulmane mais comprenant également une population catholique croate, ne doit pas être confondue avec la République serbe de Bosnie, peuplée d’orthodoxes.

Mais Erdogan revendique un droit historique sur tous les Balkans et veut islamiser toute la Bosnie au nom de l’umma, la grande communauté islamique, qui va au-delà des nations. Ce nouvel empire ottoman se trouverait ainsi aux portes de l’Europe chrétienne.

Pour atteindre ses objectifs, Erdogan développe en Bosnie-Herzégovine les mêmes réseaux politiques qu’en Turquie, avec le SDA, formation proche de l’AKP, et les centres culturels turcs qui se multiplient dans les campagnes bosniaques. Rien n’est laissé au hasard dans cette entreprise de conquête : l’agence turque de coopération Tika fournit du mobilier aux écoles, l’Etat turc a financé en vingt ans la restauration de 800 monuments ottomans, dont les ponts de Mostar, de Visegrad et de Konjic, la grande mosquée de la vieille ville de Sarajevo ainsi que celle de Banja Luka, et le FK Sarajevo, l’équipe de football de la capitale, est sponsorisé par Turkish Airlines.

Par ailleurs, la télévision turque a produit une toute nouvelle série sur la vie d’Alija Izetbegovic, président bosniaque durant la guerre de 1992-1995, décrit comme l’héroïque allié de la Turquie. Recep Tayyip Erdogan et Bakir Izetbegovic, actuel président de la Bosnie-Herzégovine, ont assisté ensemble à la première projection de ce feuilleton qui sera diffusé à la télévision bosniaque en septembre, à la veille des élections générales.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

9 commentaires

  1. Paul-Emic says:

    c’est mieux quand c’est dit les masques tombent.

  2. Pierre Gouverneur says:

    Erdogan rêve d’un Islam régnant sur l’Europe, et ne se contente pas de rêver …, en fidèle croyant …

  3. pamino says:

    « Ce nouvel empire ottoman se trouverait ainsi aux portes de l’Europe chrétienne. » Aux portes ? Ils sont entrés en Europe chrétienne par la Sublime Porte en 1453 et on ne les en a pas encore expulsés, ce qu’on aurait dû faire au plus tard en 1919. J’ai déjà démontré ici qu’‹ Istanbul ›, loin d’être du turc, n’est qu’une corruption de εἰς τὴν πόλιν ‘vers la ville’ > ‘en ville’ > ‘la ville’, grec populaire correspondant au haut style Κωνσταντινόπολις ‘ville de Constantin’.

    • Paul-Emic says:

      Ils sont entrés un peu plus tôt qu’en 1453, la chute de Constantinople étant plus une fin qu’un commencement

    • Soupape says:

      En 1918-1919, quels étaient les plans des mossants internationaux ?

      1 – Exiler le très catholique empereur d’Autriche,
      et ne pas hésiter à l’emmener à Madère, et à l’y laisser crever,
      avec les .°.bons offices.°. … d’un inévitable bateau anglais …
      les anglais étant toujours là … pour faire les mauvais coups dans le Continent …

      2 – Ensuite, laisser s’installer et prospérer Lénine, afin qu’il ne reste rien du Tsar …

      Pas de chance : 70 ans après, en 1989, la roue tourne, hi, hi, …
      puis léningrad (lénine-gorod) redevient Saint Pétersbourg !!!

      Ces jours là, les communistes se sont tous fait porter pâles ! …
      Comme quoi, même les limaçons et froncs massants … ne font pas toujours ce qu’ils veulent ! …

      3 – Installer .°.l’arrêt public.°. en Allemagne,
      afin de pouvoir la détruire, tout comme la France.

      En cas de .°.réaction.°. (réaction attendue, qui s’est produite avec Hitler),
      laisser l’Allemagne se fourvoyer et s’enfoncer (la France avec),
      (les américains, “gendarmes du monde” de la sdn, ont tardés à venir !)
      afin de mieux pouvoir rayer définitivement de la carte l’ancien Saint Empire Romain Germanique …

      4 – Placer la sdn sur orbite, avant d’en faire l’onu, marionnette du mondialisme américain …

  4. Boutté says:

    Pour quelle raison croyez vous que les USA nous ont pussé à intervenir contre les Serbes si ce n’est pour faire éclater la Yougoslavie et créer en Europe un état musulman afin de la démanteler ?