Eric Zemmour revient sur la décision du nouveau premier ministre espagnol de sortir le général Franco de son mausolée « comme si le chef de gouvernement n’avait rien à faire de plus urgent. S’occuper d’un mort depuis plus de quarante ans ! »

« Pourtant, avec le temps, on aurait pu imaginer un regard plus distancié, moins passionnel. On aurait pu découvrir chez les historiens étrangers, anglo-saxons en particulier, une lecture de la guerre moins manichéenne » rappelle le chroniqueur. « Mais toute cette histoire est désormais occultée et simplifiée. Il y a d’un côté le méchant dictateur, et de l’autre les gentils démocrates, les nationalistes et les internationalistes, la droite et la gauche. »

« Au dernière nouvelle, Lénine réside toujours tranquillement dans son mausolée sur la place rouge. »

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

8 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Pour Noel,

offrez à vos proches un abonnement

à la revue de CIVITAS !

Le numéro 82 – Franc-maçonnerie, un excellent numéro, est le dernier sorti !

Cliquez ici pour vous abonner.

%d blogueurs aiment cette page :