Encore une promesse de Macron non tenue ! Souvenez-vous, le président de la république avait promis de réformer le financement des syndicats. Il devait instaurer le “chèque syndical” permettant “à chaque salarié d’apporter au syndicat de son choix des ressources financées par l’employeur”.

Au lieu de cela, ce sont encore et toujours de plantureuses subventions de l’Etat (et donc de tous les contribuables) qui sont versées aux syndicats. Et ce alors que le taux français de syndicalisation est de 8,79% dans le secteur national et associatif et de 19,8% dans le secteur non marchand comme dans le secteur public.

L’« Association de gestion du fonds paritaire national » créée en 2014 pour « financer leurs missions de dialogue social » fait savoir qu’elle a distribué en 2017 la bagatelle de 123,2 millions d’euros(122,8 millions d’euros en 2016).

Citons la répartition parmi les plus grands bénéficiaires :

. CGT : 18,9 millions d’euros

. CFDT : 18,6 millions d’euros

. FO : 14,9 millions d’euros

. CFE-CGC : 12,6 millions d’euros

. CFTC : 12,6 millions d’euros

. Unsa : 3 millions d’euros

. Solidaires : 2,6 millions d’euros

Et pour les autres partenaires sociaux :

. Medef : 12,3 millions d’euros

. CPME : 6,3 millions d’euros

. U2P (artisans, professions libérales) : 2,3 millions d’euros.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

7 commentaires

  1. Il faut en finir avec le ‘fromage” des subventions. A bas ben macron!

  2. Les syndicats achetés par le pouvoir, ne représente plus qu’eux même;

  3. Macron continue une bonne vieille pratique qui remonte au moins à l’arrivée de Mitterrand

  4. Syndicats ,chefs “religieux “(les temoins et integristes catholiques exeptes )sont des enfumeurs ,des traitres a leurs ouailles ,,comme certains autres de la secte(,les sus cites en sont ),,ils commencent a etre devoiles ,,grace a Dieu .Au sujet des syndicats ,”religieux”bien gras ,, “,,,https://saintebible.com/exodus/23-8.htm
    GJ et tous ces fumistes avec les poly-tiques ,,au smic ,,

  5. Isabelle P says:

    Vendus !

  6. Les syndicats ainsi financés sont à l’entreprise ce que les médias sont au foyer : des relais chargés d’amadouer les français et leur faire accepter les changements décidés par l’état et leurs maitres.
    Et quand un syndicat rechigne, on l’exclue et on s’appuie sur les autres pour continuer à avancer en mettant la pression sur le récalcitrant.
    Et quand un salarié ou un syndicaliste rechigne, même tactique…
    En fait, à tous les niveaux et dans tous les domaines, la tactique est invariablement la même : opposer les uns aux autres, diviser pour opposer ; corrompre une partie pour qu’elle mette la pression sur les récalcitrants.
    Cela fonctionne tant qu’une partie accepte de se faire corrompre au détriment de l’autre. Cela fonctionne grâce à l’égo, la fierté mal placée. Ce qui nous ramène invariablement aux enseignements du Christ Roi.
    L’Homme n’a pas avancé d’un centimètre en deux mille ans d’Histoire. Triste constat.
    Pourtant, ça n’est pas si difficile de dire non, et il y a des techniques efficaces comme la grève du zèle ou le sabotage. J’en sais quelque chose…

  7. Si le pouvoir veut les tenir en laisse….il faut bien remplir la gamelle!!!