prolifewomen-mpi

Nos lecteurs, face à l’avalanche de nouvelles fournies par Médias Presse Info, ne peuvent à juste titre qu’avoir oublié l’affaire Hobby Lobby qui a secoué et passionné l’Amérique depuis deux ans.

Rappelons les faits. Obama a institué une couverture de santé appelée Obama Care. Il n’y a pas de Sécurité Sociale en Amérique : chacun doit s’assurer à une compagnie privée. Or l’ObamaCare a obligé les citoyens à ce que soit inclus dans les contrats une clause de remboursement de la contraception (abortive ou non) et des avortements. Bien sûr ce sont les employeurs qui payent l’assurance de leurs salariés.

Or la chaîne Hobby Lobby (500 magasins de loisirs), une autre chaîne de librairies catholiques (48 magasins) et une troisième de création en menuiserie ont refusé de se mettre à l’alignement. Ceci en raison de leurs convictions religieuses. Elles ont été très lourdement condamnées. Après de longues péripéties juridiques, l’affaire a été tranchée pas la Cour Suprême (à majorité de gauche). Au nom de la liberté religieuse (que nous n’avons plus en France) elle estime que tout commerce doit avoir le droit à l’objection de conscience (que nous n’avons plus en France). 59 % des Américains selon un sondage Rasmussen étaient d’accord avec cette décision qui respectait les convictions religieuses les plus profondes.

Immédiatement deux sénateurs démocrates ont refait un projet de loi visant à casser la décision de la Cour Suprême. Celui-ci vient d’être rejeté par 56 voix contre 43. Inattendu ! Tous les Républicains ont voté contre sans exception. Plusieurs démocrates se sont joints à eux.

Obama prend cette nouvelle défaite de plein fouet alors qu’il est par ailleurs en pleine implosion dans l’opinion publique.

Jean-Pierre Dickès 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Les commentaires sont fermés

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :