euthanasiec'esttuer

Les députés de l’Assemblée Nationale, en adoptant le 27 janvier sans grande modification le projet de loi Claeys-Leonetti, ont voté la légalisation de l’euthanasie. Sans dire le mot, mais en réalisant la chose, c’est la concrétisation d’une des promesses de “Flamby” pendant sa campagne électorale.

Bien sûr il y a le rideau de fumée des soins palliatifs “qu’on va développer”, cela fait 20 ans que les pouvoirs publics le promettent. Mais il y a maintenant le droit pour les médecins, ou la famille, de priver d’eau et d’alimentation un malade : c’est l’affaire Vincent Lambert qui serait mort depuis longtemps si sa famille ne s’était pas insurgée.

Il y a aussi, et c’est plus vicieux, la “sédation terminale” pour soulager la souffrance (soulager est légitime), mais qui va permettre d’être “terminale pour bonne maman” même si elle ne souffre pas… La dérive existe déjà dans la tête de beaucoup de médecins : n’est-ce pas docteur Bonnemaison ? Là est le danger et la tentation auxquels les médecins ont déjà montré par le passé qu’ils ne savaient guère résister, avec la”détresse de la grossesse non désirée” pour justifier l’avortement.

Quant aux évêques de France, cornaqués par Mgr d’Ornellas – qui une fois encore a chaussé ses lunettes de myope – dans un communiqué interminable et alambiqué – ils louent le législateur avec abondance (les soins palliatifs), pour accoucher d’une souris à peine réprobatrice, prenant le mot pour la chose…

Heureusement pour l’honneur de l’épiscopat – dans une vidéo visible sur “la toile” – Mgr Rey évêque de Toulon remet les choses en place, affirmant nettement que l’eau est nécessaire à la vie, et que la sédation ne doit pas être “terminale”.

Docteur Luc Perrel

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :