Irak – Plus de 50 femmes, musulmanes chiites, de la province d’Anbar (Irak) ont formé une force exclusivement féminine appelée « Banat al-Haqq » pour participer à la lutte contre l’Etat Islamique dans la région

Un membre du conseil tribal d’Anbar, Salem al-Sakr Ithawy, a expliqué que ces femmes sont destinées à soutenir les forces tribales locales dans la prochaine phase de lutte contre l’Etat Islamique. Selon Al-Ithawy, ces femmes ont décidé de former une force armée après que des djihadistes aient détruit les habitations tribales, obligeant les familles à se déplacer vers d’autres provinces.

Le leader de cette brigade féminine d’Anbar, Khansa Ahmed ,a déclaré au site « Al-Qurtas News» que ces 50 femmes sont actuellement formées aux tactiques militaires et à l’utilisation de différents types d’armes. Une fois leur formation terminée, la force de frappe féminine travaillera « en coordination avec la police locale. »

Khansa Ahmed espère un accroissement du nombre de femmes engagées dans cette nouvelle force de police auxiliaire. De plus en plus de femmes, chrétiennes syriaques, yézidis ou musulmanes chiites, s’enrôlent pour combattre les fanatiques  de l’État islamique, ce qui crée un profond malaise parmi les djihadistes qui croient qu’être tué par une femme compromet l’accès au paradis d’Allah. Des versets du Coran promettent 72 houris (belles vierges) au paradis à tous les djihadistes qui meurent au combat et ces arguments sont souvent utilisés par des imams radicaux et des groupes ultras pour le recrutement. Or, de nombreux djihadistes sont convaincus que mourir des mains d’une femme les laissera sans la récompense attendue.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

YouTube supprime définitivement la chaine de MPI – Aidez-nous !

Le 6 octobre 2021, Youtube nous a envoyé un email pour nous signifier la fermeture de notre chaine Youtube.

Voici des donc des milliers de vidéos, des centaines d’heures de films qui disparaissent, sans compter la disparition de nos dizaines de milliers d’abonnés que nous avions.

Cette censure intervient également après la fermeture de notre page Facebook et notre déréférencement par Google. Mais ces attaques ne seront pas les dernières.

Nous avons également reçu un email de Google nous indiquant que les recettes publicitaires cesseraient à coompter du mois de décembre pour tout site mettant en doute le changement climatique…

Ils nous faut donc développer d’autres outils, d’autres façons d’atteindre nos lecteurs. Et ce sont des investissements lourds.

Aidez-nous, nous avons besoin de vous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

%d blogueurs aiment cette page :