jeanne-darc-marine-le-pen

Le séminaire que le FN entame aujourd’hui à Etiolles, dans l’Essonne, promet quelques joyeuses discussions. Il semble que les « réformateurs » aient prévu de faire table rase des références historiques du Front National.

Le très gaulliste Florian Philippot souhaiterait que le parti abandonne son défilé annuel du 1er mai en hommage à Jeanne d’Arc. La proposition est soutenue par Wallerand de Saint-Just. Quant à Marine Le Pen, elle n’y tient pas plus que cela et ne porte aucun intérêt à la sainte de la patrie.

Autre sujet mis sur le tapis : le changement de nom du parti. Florian Philippot a déjà déposé le nom « Les Patriotes ». Le frère Gilbert Collard a déposé de son côté le nom « Front national républicain ». Rappelons que Gilbert Collard est devenu député grâce au FN mais n’en est pas membre. Pas plus que Robert Ménard, pourtant également invité à ce séminaire, lui-aussi partisan d’un abandon du nom Front National.

Dans la foulée, Robert Ménard a proposé que Marine Le Pen abandonne la présidence du FN jusqu’à la présidentielle de 2017 !

La sortie de l’euro, préconisée par le FN, est également remise en cause. 

Ce séminaire pourrait bien donner lieu également à une belle foire d’empoigne entre Florian Philippot et Marion Maréchal-Le Pen…

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

19 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La clef des écritures


Voici une oeuvre qui mérite de vous être proposée.

Pour comprendre les Saintes Écritures, il faut dépasser l’intelligence de la lettre et en saisir l’esprit. « L’Écriture sainte, dit saint Grégoire le Grand, par la manière même dont elle s’exprime, dépasse toutes les sciences ; car, dans un seul et même discours, tout en racontant un fait, elle livre un mystère. »

Cliquez ici pour vous le procurer.

%d blogueurs aiment cette page :