asselineau_upr

Extrait de l’entretien de François Asselineau sur Radio Sputnik le 9 juin 2016, c’est-à-dire 6 jours avant l’assassinat de la députée britannique hier. A qui profite le crime ? Il existe en effet des coïncidences troublantes, tandis que deux sondages donnaient le Oui au brexit (sortie de l’UE) largement gagnant juste la veille de l’assassinat de Madame Cox. Pourquoi les gagnants probables auraient-ils compromis leur succès ?
Dans cet entretien, François Asselineau mettait en garde contre le risque qu’il se passe au Royaume-Uni la même chose qu’en Suède: un assassinat pour démobiliser le camp du Brexit. En Suède il s’agissait d’un référendum en faveur de la zone euro et de l’assassinat d’une ministre.

A noter le profil de l’assassin, très comparable à celui de l’assassin de la ministre suédoise.

Cela rappelle aussi la nouvelle subite, juste avant les élections, du cancer de François Mitterrand, ou le scandale du pied de parasol du cimetière juif de Carpentras alors que le FN était sur le point de remporter les élections, il était désigné coupable d’office. Cela rappelle aussi l’étrange résultat des élections présidentielles en Autriche, dont les éléments en faveur d’une manipulation du résultat semblent accablants. Sans compter le non des Français et des Irlandais à la constitution européenne, qui a été pourtant mise en œuvre par le traité de Lisbonne. Depuis les Français ne sont plus consultés par référendum.

Désormais le camp mondialiste semble prêt à tout pour étouffer la voix des peuples!

emiliedefresne@medias-presse.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

20 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
%d blogueurs aiment cette page :