Nouveau rebondissement dans la suite de l’affaire Weinstein : le journaliste Frédéric Haziza, considéré comme l’un des personnages les plus influents de La Chaîne Parlementaire (LCP), animateur vedette de l’émission « Questions d’info » (dont Le Monde est partenaire), et habitué des cercles mondialistes, a été suspendu d’antenne, le mardi 21 novembre, après la révélation par le site BuzzFeed d’une plainte déposée dimanche par Astrid de Villaines, également journaliste à LCP, pour agression sexuelle.

Les faits datent de 2014. Astrid de Villaines explique à l’Agence France-Presse (AFP) :

« J’ai été extrêmement choquée par cet acte. J’étais comme paralysée, pendant longtemps j’étais incapable d’en parler. Quand j’ai commencé à le faire, on m’a conseillé de porter plainte, mais j’hésitaisJ’ai eu des réminiscences au moment de l’affaire Denis Baupin. »  (Ndlr : l’affaire Denis Baupin – Du nom du député écologiste, membre du conseil d’administration de LCP, accusé en 2016 d’agressions sexuelles par huit femmes, dont quatre élues écologistes, avant que l’enquête ne soit classée sans suite pour cause de prescription)

« Et puis avec l’affaire Weinstein, je me suis dit qu’il fallait que je parle »

BuzzFeed livre des extraits de la plainte déposée par Astrid de Villaines. En novembre 2014, alors qu’elle se dirige vers son bureau, Frédéric Haziza lui bloque le passage.

 « Monsieur Haziza a alors tendu son bras droit, autour de ma taille. Sa main s’est alors retrouvée au niveau de mes fesses, côté gauche, en l’appuyant fortement. Dans le même temps, Monsieur Haziza m’a pincé la fesse gauche. »

Selon Astrid de Villaines, Frédéric Haziza avait déjà eu « des gestes ou des allusions plus ou moins déplacés ». Il avait même été convoqué par le rédacteur en chef de l’époque.

Astrid de Villaines ajoute que Frédéric Haziza a d’abord nié les faits, affirmant n’avoir touché que le genou de sa collègue,  avant de proposer de lui acheter une viennoiserie en guise d’excuse. Il avait été sanctionné d’un avertissement par la direction.

« Il a l’image d’être intouchable, c’est un électron libre », confie un salarié de LCP au Monde.

La Société des journalistes de LCP a publié le communiqué ci-dessous, après la décision de suspendre d’antenne Frédéric Haziza.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

11 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A l’heure de la 3ème dose et de la 5ème vague de mensonge, nous vous recommandons le livre : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER « Les vaccins en question », ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 € seulement !

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :