Transposition genderophile d’un film de conte de fées classique pour enfants : Cendrillon. La fée marraine de Cendrillon sera interprété par l’acteur gay Billy Porter, plus célèbre pour les costumes excentriques qu’il porte que pour ses performances.

Porter veut que sa marraine fée soit asexuée, ni femme ni homme :

« J’ai été frappé, quand j’étais sur le plateau la semaine dernière, combien il est complexe de jouer la marraine féerique et le fait qu’elle s’appelle Fab G. La magie n’a pas de sexe, pour cette raison nous présentons ce personnage comme s’il n’en avait pas et c’est ainsi que j’ai l’intention de l’interpréter. Il doit être puissant et je pense que les nouvelles générations sont prêtes à ce changement. Les enfants sont prêts, ce sont les adultes qui ralentissent les choses. Cendrillon sera un conte de fées classique pour une nouvelle génération. Interpréter cette fée marraine sans sexe et si fabuleuse est un grand cadeau. »

Avec les films pour enfants, l’univers lgbtqi+ a trouvé un filon en or, et pour changer, et c’est eux qui le disent, la mentalité des futures générations.

Ces opérations bizarres sont motivées à la fois par le fait que les lobbies arc-en-ciel influencent désormais fortement le monde du cinéma, et pour combler les lacunes artistiques et de contenu.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 commentaires

  1. Guillaume says:

    Les dialogues sont-ils de Michel Audiard ?
    https://www.youtube.com/watch?v=HFvD1JpxsDQ

  2. Gauvain says:

    Evergreen et les dérives du progressisme :
    https://www.youtube.com/watch?v=u54cAvqLRpA

    PS Bienvenue chez les nazes !