Charles Prats, magistrat, cherche à attirer l’attention des Français sur une gigantesque fraude à la sécurité sociale apparue dans un pré-rapport du Sénat. “84,2 millions de gens «vivants» dans notre système social pour 67 millions au recensement… Et 3,1 millions de centenaires soit disant en vie en France”, note Charles Prats.

Si certains se demandent sincèrement comment faire des économies justes, il y a là une piste. Selon l’estimation rapide de Charles Prats, on peut parler ici de plusieurs dizaines de milliards d’euros.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

8 commentaires

  1. sabinaki says:

    C’est à vomir.
    Totalement injuste envers tous ceux qui sont honnêtes et payent pour tous ceux qui viennent profiter de notre système, nous voler et nous appauvrir.
    J’ai honte de ce qu’est devenu mon pays.
    Il faut “tout restaurer dans le Christ” (St Pie X), c’est la seule solution pour le relèvement.

  2. Simple question : que fait le gouvernement qui, au lieu de faire son travail de surveillance, préfère racler les retraites des vieux. Ensuite on parle de réduction des déremboursement type homéopathie. Pour quoi payons nous des ministres et des députés qui la plupart du temps ne viennent pas en séance ? Ras le bol : on comprend pourquoi seulement 38 % seulement des gens aiment leurs élus.

  3. sabinaki says:

    … Ou plutôt on se demande comment, avec tout cela, 38% des Français réussissent encore à apprécier leurs élus.
    Il faut peut-être ajouter que dans ces 38% se trouvent ceux qui profitent de notre faiblesse…

  4. Ce pays est devenu immonde pour les vrais Français, une véritable décharge publique étrangère. C’est ainsi que beaucoup d’élus achètent les voix des envahisseurs. Comment de vrais Français peuvent être assez stupides pour voter pour eux?
    Cela laisse songeur!

  5. katarina says:

    nous sommes au courant que les algériens fraude dans notre système pour le piller, car ils ne savent faire que piller la France, mais reste des enfants sans rien développer dans leur chère Algérie, même leurs propres hôpitaux se font voler par eux! et nos fonctionnaires laissent faire car ils servent ceux qui veulent déclencher des guerres civiles….

  6. katarina says:

    ceux qui fraudent sont des étrangers car chaque français qui accouche d’un enfant français a automatiquement un numéro de sécurité sociale, et c’est bien les travailleurs français qui financent notre système, qui se fait dilapider par des étrangers qui eux n’ont pas de numéro attribués sauf leurs enfants qui est nés sur notre sol, mais ce n’est pas assez, ils veulent en profiter tous, pourtant ils ont des richesses, gaz et pétrole, que nous n’avons pas, et qu’ils ne continuent pas à mentir, en disant, que le pétrole que la France achète, moins de 10%, n’est pas payé, car c’est faux, et de plus, les comptes des entreprises privées n’ont rien à voir avec les cotisations des salariés français

    • LANKOU RU says:

      Eradiquer ce mal ,et virer tous , je dis bien tous , les basanés , souvent barbus et leurs femelles burkinisées qui gangrènent la FRANCE !

  7. Le problème vient de la totale négligence des gouvernements, associée à l’ incompétence, voire une bêtise affligeante et d’une naïveté consternante des cadres des grandes administrations. Moi qui suis expatrié l’exemple le plus frappant est le coup du certificat d’existence. Pour éviter que des expatriés ou des étrangers ayant travaillé en France et soient retourner dans leur pays d’origine “oublient” de déclarer leur décès (par la famille) . Nous devons donc faire signer dans une administration du pays où nous sommes un” certificat d’existence” chaque année, faute de quoi notre retraite n’est plus versée. Quand on a plusieurs caisse de retraite c’est l’enfer chaque caisse envoyant son propre certificat pas en même temps naturellement, bref l’enfer. La fraude peut être facile. Le gugusse qui est retourné dans son pays d’origine à sa retraite et qui connait tout le monde et surtout sa famille a juste à aller à la mairie du coin donne l”certificat” au planton de service avec bien sûr 20 ou 30€ glissés dans la poche……tiens, va me mettre un coup de tampon officiel de la mairie et ramène le papier…….le nom, la signature etc….ne pose évidemment aucun problème……et le tour est joué. On doit continuer à payer des retraites à des gens morts depuis 15 ou 20 ans…!!!!!!! La seule et unique solution serait d’éxiger la présence physique de la personne à l’ambassade, le consulat et faire signer un seul et unique certificat pour tout le monde par un responsable dûment identifié. Après tout on pourrait craindre une corruption d’un employé français. Voilà donc un exemple mais il y en a d’autres.

Envoyer une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.