« L’idée rappelle l’exemple de la famille royale britannique, reine des goodies. Si la recette des produits dérivés associés à la marque Windsor ne tombe pas directement dans sa poche, l’ensemble des revenus qu’elle génère serait, selon les calculs de la British Family Fondation, de près de 44 milliards de livres par an, soit plus de 50 milliards d’euros. De quoi faire rêver le couple Macron… »

https://www.marianne.net/economie/tote-bag-mug-voici-les-goodies-que-l-elysee-imagine-bientot-en-vente

Voir Micron jouer les camelots dans la cour d’honneur de l’Elysée, à l’occasion des Journées du patrimoine sera pour certains un plaisir rare…

Il est vrai qu’après une politique de pacotille (ruineuse pour l’état) entreprendre une politique commerciale (juteuse pour l’Elysée), serait une petite consolation pour le Micron dont la cote de popularité atteint un niveau abyssal…

La marque « présidentielle » officielle (déposée ?) reprend les armoiries classiques dites « officieuses » de la ripoublique, pratiquement inchangées depuis l’avènement de la IIIeme (que l’on retrouve par exemple sur les documents tels les passeports) : le faisceau de licteur sur rameux croisées de chêne et d’olivier avec en cœur les initiales « R F » sur coussin

La nouvelle marque élyséenne reprend en sigle ce dessin stylisé et légèrement modifié :

« On » y a stylisé une croix de lorraine en place du lien d’attache du faisceau….

Si on peut d’interroger sur la vision mercantilisée du gaullisme à travers cette innovation, officialisée début juin, il fallait surtout y voir une première introduction de l’appropriation macronienne de cet emblème associé à tort ou raison à la France « libre » et à la cinquième ….

C’est bien ce qui vient de se produire !

Emmanuel Macron a fait figurer cette nouvelle version sur le pupitre présidentiel comme on l’a vu dès hier…

https://www.nouvelobs.com/politique/20180913.OBS2322/mais-pourquoi-diable-macron-a-t-il-modifie-le-symbole-sous-le-pupitre-presidentiel.html

Une option présidentielle qui n’est certainement pas innocente…

On avait déjà vu que la récupération gaulliste n’était pas forcément politiquement porteuse !

Un certain Sarkozy – sous micron avant l’heure – avait déjà fait les frais du rappel incongru de « convictions » gaullistes….

Pourtant, compte tenu de l’actuelle politique atlanto-sioniste hystérique européiste et mondialiste du nouveau locataire de l’Elysée, on se peut se poser des questions quant à des références gaullistes :

  • Micron a-t-il appris que Charles De Gaulle avait sorti la France de l’Otan ?

  • Micron se souvient-il que Charles De Gaulle méprisait l’ONU qu’il qualifiait, comme l’OTAN, de « machin » ?

  • Micron se rappelle-t-il qu’à ses yeux que le peuple de France était «de race blanche et de tradition chrétienne » ? 

  • Micron a-t-il compris que Charles De Gaulle ne regardait pas Israël avec les yeux de Chimène et qu’il qualifiait les juifs de « peuple à la nuque raide, arrogant et dominateur » ?

  • Micron sait-il enfin que Charles De Gaulle était profondément souverainiste et viscéralement eurosceptique ?

Une nouvelle vision macronienne de la politique se dessinerait-elle à huit mois des élections européennes qui s’annoncent catastrophique pour lui ???

Là, ce sont les Français qui prendraient à rêver…

Mais il y a aussi l’autre De Gaulle, celui qui personnifie la lâcheté, la fuite, la collusion honteuse avec les communistes, l’approbation tacite des exactions de l’épuration, l’abandon de ces Français « qu’il avait compris », le massacre des harkis, la haine de la Légion, de l’armée en général et de ses traditions…

Et quand on voit aujourd’hui qu’on s’empresse de rouvrir le dossier de la liquidation en 1957 de l’immonde kollabo du FNL, le communiste Maurice Andin, afin de mieux incriminer l’armée, là hélas, on ne rêve plus…

https://www.francetvinfo.fr/monde/algerie/video-guerre-d-algerie-le-fils-de-maurice-audin-appelle-les-temoins-de-l-epoque-a-dire-la-verite-et-a-transmettre-les-documents_2940065.html

Et ce pourrait bien être cette version-là du gaullisme que Micron va faire sienne…

Cela ne lui rapportera pas une once de popularité, mais après avoir qualifié la colonisation de « crime contre l’humanité » Micron n’en est plus franchement là…

Comme on le dit : « c’est quand on croyait qu’il avait touché le fond que l’on a découvert qu’il creusait… »

Claude Timmerman

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Mots clefs
3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Jeanne de France

Livre d’Alain Sanders

Jeannette est une petite fille de treize ans, vive et enjouée, qui n’aime rien tant que d’aller courir à travers champs avec ses amies.

Mais saint Michel lui apparaît et lui parle de la grande pitié qui est au royaume de France, envahi et opprimé par les armées anglaises.

Alain Sanders nous raconte ici la belle histoire de sa vie.

Avec 6 illustrations à l’intérieur du livre.

11 x 16,5 cm – 120 pages (éditions Clovis)

A partir de 8 ans

%d blogueurs aiment cette page :