En son temps Édith Cresson, Premier ministre de François Mitterrand, avait fait une déclaration osée en affirmant que les Anglais étaient « tous pédés ». Les nouvelles dispositions prises par certaines écoles britanniques pourraient finir par lui donner raison en partie, les Anglais devenant un peuple “genderisé”.

A la Highgate School, prestigieuse école privée de Londres, les élèves de sexe masculin pourront désormais revêtir l’uniforme masculin ou féminin selon leur goût. Prochainement les sports et les toilettes devront répondre également aux normes « gender ».

L’institut féminin Saint Paul a donné des indications pour que ses élèves, toutes normalement de sexe féminin, puissent être appelées aussi avec des prénoms masculins. La Girls’ Schools Association, qui regroupe les écoles de filles, a ensuite suggéré de remplacer la parole «filles » par « élèves ».

Le Sunday Times révèle que plus de 80 écoles ont déjà permis à leurs élèves d’endosser soit l’uniforme masculin soit l’uniforme féminin selon le choix de l’enfant.

La révolution gender sera d’autant plus efficace si elle commence au primaire. Et si cela continue ainsi, ce sera bientôt au berceau que les parents pourront choisir le sexe de leur enfant nouveau-né… 

Francesca de Villasmundo

https://www.thetimes.co.uk/edition/news/gender-in-classroom-private-trans-children-highgate-school-skirts-for-boys-as-pupils-query-identity-3kj5dzw2z

https://www.osservatoriogender.it/scuole-inglesi-anche-maschi-potranno-indossare-la-gonna/

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

18 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Jeanne de France

Livre d’Alain Sanders

Jeannette est une petite fille de treize ans, vive et enjouée, qui n’aime rien tant que d’aller courir à travers champs avec ses amies.

Mais saint Michel lui apparaît et lui parle de la grande pitié qui est au royaume de France, envahi et opprimé par les armées anglaises.

Alain Sanders nous raconte ici la belle histoire de sa vie.

Avec 6 illustrations à l’intérieur du livre.

11 x 16,5 cm – 120 pages (éditions Clovis)

A partir de 8 ans

%d blogueurs aiment cette page :