On ne dira jamais assez que tant la littérature, qu’elle s’adresse à la jeunesse ou aux adultes, que le cinéma, peuvent bien souvent comporter des messages codés, plus ou moins accessibles aux non-initiés à différents occultismes, de la kabbale à la franc-maçonnerie.

La Grande Loge de France vient le confirmer en organisant une conférence sur les symbolismes maçonniques chez Harry Potter.

Au delà du « roman jeunesse » et du succès planétaire d’Harry Potter, l’œuvre majeure de J.-K. Rowling est un vivier de symboles et de références. Un « roman d’éducation politique » pour Jean-Claude Milner, une réflexion philosophique sur la mort et l’apprentissage, mais également un parcours initiatique source d’inspiration pour le franc-maçon.

Mais dans quelle mesure les discours symboliques et politiques d’Harry Potter façonnent-ils ce « roman initiatique » ?  Pour répondre à cette question la Grande Loge de France organise dimanche 28 avril à 15h. dans ses locaux de la rue de Puteaux à Paris une conférence exceptionnelle « Harry Potter chez les francs-maçons ! »

Interviendront :
– Marianne Chaillan, Philosophe et auteure de « Harry Potter à l’école de la philosophie » chez Ellipses,
– Jean-Claude Milner, Linguiste, philosophe, diplômé de l’ENS et du MIT et auteur de « Harry Potter, à l’école des sciences morales et politiques » aux PUF,
– Théo Florens, Franc-maçon à la Grande Loge de France.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :