hillary-clinton-american-jewish-congress

Hillary Clinton mène une intense campagne auprès de la communauté juive après sa défaite dans le Michigan.

 Cinq états sont appelés à voter dans le cadre des primaires du parti démocrate. 

« Des poids-lourds de l’équipe Clinton ont passé les derniers jours à faire campagne auprès des juifs de Floride, un groupe démographique crucial à la fois pour les primaires et pour l’élection générale.

Plus d’un demi-million de juifs vivent dans la métropole floridienne du sud, qui intègre les villes de Miami et Fort Lauderdale, – autrement dit une région qui se classe à la sixième place dans le monde parmi les zones métropolitaines pour ce qui concerne la taille de sa population juive.« , écrit Times of Israël.

Le bien nommé Steve Israel, qui a été jusqu’en 2015 président du comité pour la compagne démocrate pour le Congrès, et qui représente un district pivot de New York, mais a passé des journées à faire campagne en Floride.

« L’essentiel est que les électeurs juifs américains sont une étape essentielle dans le chemin vers la présidence. La Floride est l’une des étapes les plus importantes sur le chemin à cause de l’activisme de la communauté. L’état a un fort taux de participation et d’implication de la communauté dans la politique et les élections. » (Steve Israël)

Ted Deutch, autre membre de l’équipe d’Hillary Clinton astreint à séduire l’électorat juif, déclare :

 « La communauté juive de Floride est incroyablement importante dans la primaire et sera aussi importante dans l’élection générale »

Lors de la dernière élection présidentielle, le taux de participation général des électeurs américains était d’environ 55 %, alors qu’il dépassait 80 % parmi les juifs.

« En conséquence, la communauté juive de Floride va jouer un rôle important en décidant d’abord qui sera le candidat démocrate, et quand nous serons en novembre, la communauté juive va avoir un rôle dans la décision du plus grand état pivot d’Amérique pour décider qui sera le président des Etats-Unis. » (Ted Deutch)

 « Ce que je fais est principalement de rappeler ses positions aux gens. Dans la communauté juive, leur rappeler ses positions sur le renforcement de la relation israélo-américaine et être là pour l’Etat d’Israël, et sur les sujets intérieurs, leur rappeler à quel point il y a des enjeux dans cette élection et pourquoi elle est si bien qualifiée pour succéder au président Obama. » (Ted Deutch)

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :