Hommage à Vincent Lambert
Pastel à l’huile A3

Le sujet est délicat, on pourrait nous accuser de nous approprier le combat pour la vie de cette famille.
Mais c’est aussi un enjeu de société qui nous touche tous.

J’ai essayé de faire le dessin le plus respectueux possible tout en montrant l’extrême vulnérabilité de Vincent.
Je suis sûr que les parents (au moins) comprendrons.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

3 commentaires

  1. balaninu says:

    Je suis écoeurée par ce pouvoir en place ! ils sont là à vouloir faire gracier 9 assassins qui sont en Irak je crois, et qui risquent la peine de mort en ce pays, pour les actes qu’ils ont commis, et notre Vincent Lambert doit mourir parce qu’il est soi-disant inutile ! où est le couac ?
    Non “ils” veulent tout simplement par le biais (excusez-moi M. Vincent Lambert) oui par votre biais “ils” veulent mettre en place l’euthanasie. l’état nazie nous y sommes ! Vous n’êtes malheureusement qu’un “prétexte”, car après vous tous ceux qui sont “inutiles” pour leur pauvre vue, seront exterminés ! une honte ! oui la rance va tomber car après cela plus rien ne retiendra leur fanatisme dangereux d’éliminer ceux qui leur sembleront des inutiles. Hitler l’a fait .. et le pas à franchir c’est VOUS ; alors peu leur importe votre vie, celles de ceux qui vous aiment, celles de ceux qui prient afin que ce cauchemar s’arrête ! pour que ces monstres vous laissent vivre VOTRE vie, avec ceux qui vous aiment et vous défendent et prient pour vous.

  2. balaninu says:

    Merci pour ce très beau pastel !

  3. Louis says:

    Dessin d’une grande force morale. Des années qu’il est martyrisé par ce pouvoir ignoble. Alors qu’il aurait pu s’acheminer vers une fin de vie entouré de l’amour de ses parents. Au lieu de quoi, les représentant de ce régime de crapules, ont tenté de l’assassiner une fois en le privant de nourriture, puis l’ont tenu enfermé comme un criminel de haute volée. Voilà ce qu’est ce gouvernement, les dignes successeurs de ceux qui ont fait la révolution dite “française” des bandits, des criminels de grand chemin. Mais tout se paye dans la vie. La roue fini toujours par tourner.