Ces maladies épidémiques éradiquées il y a de nombreuses années mettent en alerte les autorités sanitaires danoises car les cas enregistrés sont en augmentation. L’Institut danois du Sérum a annoncé cette semaine deux cas de diphtérie chez des demandeurs d’asile d’origine libyenne. Kurt Fuursted, porte-parole de l’Institut, a déclaré au journal danois metroXpress qu’il y a également parmi les demandeurs d’asile des cas de tuberculose et de paludisme.

« L’infection [diphtérie] peut être très dangereuse si vous n’êtes pas vacciné contre elle. (…) La dernière diphtérie a été enregistrée au Danemark en 1998 (…) Il ne fait aucun doute que ces maladies infectieuses auxquelles nous ne sommes plus accoutumés sont arrivées avec les réfugiés. Il y a eu des débats pour savoir si tous les réfugiés qui viennent au Danemark doivent être examinés « , a déclaré Kurt Fuursted.

Le ministre de la Santé du Danemark, Sophie Lohde, a confirmé que les services de la santé et de l’immigration ont discuté des changements possibles dans les politiques de sélection des réfugiés, et de la possibilité de vacciner les demandeurs d’asile en conformité avec les recommandations de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Pour Noel,

offrez à vos proches un abonnement

à la revue de CIVITAS !

Le numéro 82 – Franc-maçonnerie, un excellent numéro, est le dernier sorti !

Cliquez ici pour vous abonner.

%d blogueurs aiment cette page :