inde-enfants-esclaves

La police indiennes a libéré des centaines d’enfants esclaves forcés de travailler jusqu’à seize heures par jour. Pendant plusieurs jours, des opérations de police ont été menées dans les magasins à Hyderabad où trente trafiquants ont été arrêtés.

Les contrôles de ce seul jeudi dans les magasins vendant des bracelets et autres breloques ont permis à la police de découvrir 120 enfants esclaves, dont plusieurs malades, mal nourris et traumatisés, a déclaré le sous-commissaire Satyanarayana. “Ils ont des maladies chroniques de la peau et sont dans un état de malnutrition. Ils sont clairement en état de choc”, a ajouté l’officier.

Les enfants ont raconté qu’ils devaient travailler jusqu’à seize heures par jour sans interruption. Ils ne recevaient pas de nourriture s’ils n’obéissaient pas.

Les enfants ont généralement été vendus à des trafiquants par leurs parents pour un montant entre 5000 (80 $) et 10 000 roupies ($ 160).

Environ 220 enfants avaient été libérés la semaine dernière par la police dans le cadre de cette opération. Certains d’entre eux étaient âgés d’à peine 6 ans.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

L'UDT du Pays Réel organisée par CIVITAS
se déroule du 17 au 19 juillet
au Puy-en-Velay (43)
Réservez votre place ! Venez en famille !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

L’UDT du Pays Réel organisée par CIVITAS
se déroule du 17 au 19 juillet
au Puy-en-Velay (43)


Réservez votre place ! Venez en famille !

%d blogueurs aiment cette page :