Israel-ONU

Israël exige de Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations unies, de présenter des excuses au peuple juif après la censure partielle par l’ONU d’une exposition sur le sionisme.

L’ambassadeur d’Israël aux Nations unies, Danny Danon, a déclaré :

« L’ONU, en censurant une exposition sur le sionisme, sape l’existence même de l’Etat d’Israël comme la patrie du peuple juif. »

« Nous ne permettrons pas à l’ONU de censurer le fait que Jérusalem est la capitale éternelle d’Israël. »

« L’ONU doit revenir sur cette décision scandaleuse et présenter des excuses au peuple juif. Le sionisme et Jérusalem sont les fondements et la base morale sur laquelle l’Etat d’Israël a été fondé. »

L’ONU a refusé trois affiches de l’exposition, ayant pour slogan « Sionisme : le retour d’un peuple autochtone » ; « Jérusalem : la capitale diplomatique et spirituelle du peuple juif » ; « Les Arabes israéliens : égaux en droit avec les citoyens d’Israël, la seule démocratie du Moyen-Orient ».

En 1975, l’ONU avait adopté une résolution comparant le sionisme au racisme. 16 ans après, cette résolution avait été révoquée.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Mots clefs , ,
3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :