Giorgia Meloni, député italienne et responsable du parti nationaliste Fratelli d’Italia, a les idées claires sur l’attitude a adopté envers le bateau humanitariste Sea Wacth qui a violé les frontières italiennes tout en mettant en danger la vie des agents de la brigade financière italienne dont elle a éperonné un des patrouilleurs qui l’empêchaient d’accoster illégalement au port de Lampedusa : le couler selon les dispositions du droit international envers les bateaux qui ne respectent pas ce droit !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 commentaires

  1. Ca fera un hotel pour les poissons et crustaces ,,pratique usitee par bon nombres ,,et message aux traitres .
    ‘est ce moi ou + des fois la page com reste blanche )

  2. MA Guillermont says:

    Normal … le “Sea watch” verra la Mer de plus près …
    Le “Sea watch world ” à visée touristique sous-marine , devenu hôtel pour nos poissons pilotes … qui seront de bien meilleurs capitaines !

  3. anne11 says:

    En regardant ce reportage, on se rend bien compte que tout est saturé au niveau logements.
    https://www.youtube.com/watch?v=ND2B3W85-F0

  4. daflon says:

    Giorgia Meloni a raison: Ces pirates doivent être pendus selon les lois maritimes. A défaut le bateau doit être coulé par la Marine italienne dont l’un des rôles consiste à défendre l’intégrité du territoire contre les envahisseurs. Les lois doivent être appliquées dans toute leur rigueur contre les cancrelats qui veulent venir instaurer leur loi en Europe et nous y soumettre.