L’évêque Nogaro s’est dit prêt à substituer les églises par des mosquées dans le cas où cela pourrait servir à sauver les vies des personnes. Même si ce n’est pas explicite, la référence aux migrants est claire.

Mgr Raffaele Nogaro, évêque émérite de Caserta, est un de ceux qui a signé l’appel pour « le jeûne en relais ». L’initiative qui se prolongera pour dix jours et vise à contester les politiques mises en place par le gouvernement sur la question de la gestion des phénomènes migratoires.

« Moralement, a déclaré Mgr Novaro, et en tant qu’homme de foi je serais prêt à transformer les églises en mosquées si cela peut être utile à la cause et si cela permet de sauver des vies d’hommes et de femmes, pauvres et malheureux, parce que Christ n’est pas venu sur terre pour construire des églises mais pour aider les hommes indépendamment de la race, de la religion, de la nationalité. Mais eu lieu de ça, il y a des politiques qui dans leurs réunions continuent à prêcher les expulsions et pire c’est qu’ils le font avec la couronne et le chapelet en mains, et en nommant le non de Dieu en vain, un péché très grave. »

Si l’on comprend bien ce que dit Mgr l’évêque, ces « migrants », ces hommes et ces femmes venus d’Afrique pour qui il veut transformer des églises en mosquées, sont donc en majorité musulmans ! L’islamisation de l’ex-Chrétienté est en marche avec la collaboration des ecclésiastiques conciliaires…

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

12 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :