Mgr Mario Zuppi, l’évêque pro-migrants qui va être bientôt créé cardinal, n’a-t-il pas déclaré que les indépendantistes (la Ligue et les souverainistes par rapport à l’UE) ne font pas le bien de la nation ? Ainsi, par opposition idéologique à l’ancien ministre de l’Intérieur, Matteo Salvini, et à sa politique ferme contre l’immigration clandestine, le Vatican a encouragé la mise en place du gouvernement actuel, coalition de centre-gauche nettement teinté de rouge. Qui, depuis quelques jours au pouvoir, prévoit déjà pour septembre une loi dépénalisant l’euthanasie, et fait ainsi trembler le Saint-Siège, son fidèle allié pris entre l’enclume et le marteau.

Au Vatican, après avoir donc favorisé ce gouvernement idéologiquement axé contre toutes les formes d’identités, culturelle, biologique, naturelle, nationale, pour faire barrage à celui qui, bon an, mal an, défend la loi naturelle, l’ancien ministre de l’Intérieur italien, on aimerait maintenant et benoîtement empêcher cette législation pro-euthanasie tout en soutenant le gouvernement qui la propose. Bel exemple de la schizophrénie dont sont affectés bien des ecclésiastiques actuels !

La Conférence épiscopale italienne, cardinal Basetti en tête, a donc organisé une rencontre publique pour renouveler son opposition à une quelconque ouverture vers les pratiques euthanasiques. Le rendez-vous est prévu pour le 11 septembre, à Rome, afin de déjouer les propositions gouvernementales italiennes contraires à la loi naturelle.

Un combat perdu d’avance ! Ayant perdu le sens des réalités divines et naturelles, et le bon sens tout court, formatés par la pensée unique mondialiste pseudo-humanitariste et pluraliste, soutiens de gouvernements passablement progressistes, ces ecclésiastiques romains ne saisissent pas que la défense de la vie doit s’inscrire, pour être fructueuse, dans une défense globale des identités qui forgent l’être humain.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :