Matteo Renzi, président du Conseil italien
Matteo Renzi, président du Conseil italien

Rome – La dernière conférence de presse du président du Conseil, Matteo Renzi, a relancé le débat sur les unions civiles homosexuelles. La loi Cirinnà, portant le nom de la sénatrice du Parti Démocratique italien à l’initiative de cette loi, sera étudiée au Sénat italien le 26 janvier prochain. Renzi a clairement annoncé qu’il veut arriver rapidement à l’approbation de la loi, l’adoption nommée stepchild adoption inclue.

Cette stepchild adoption prévoit la possibilité d’adoption par un des partenaires homosexuels de l’enfant de l’autre. Outre que cette disposition de la loi assimilera encore plus l’union civile gay à un mariage, elle ouvre grande la porte à l’approbation également de la GPA.

Le comité Defendons nos enfants, qui s’est formé à l’occasion de la manifestation pro-famille du 20 juin dernier à Rome, a fait savoir qu’il est entrain d’organiser un nouveau Family Day, seul un retrait complet de la loi pouvant l’éviter. A cette occasion ce sera intéressant de voir comment se comportera le secrétaire de la Conférence Épiscopale Italienne, Mgr Nunzio Galantino, qui lors de la précédente manifestation avait tout fait pour l’empêcher.

Un référendum est également en projet pour contrer la loi : “Nous sommes prêts à recueillir des signatures pour un référendum contre la loi Cirinnà sur les unions civiles, si elle venait à être approuvée, et à manifester au cours d’une nouvelle journée Family Day en faveur des valeurs de la famille traditionnelle.” explique Mauricio Sacconi, sénateur centre-droit, qui continue : “La loi Cirinnà ne peut être amendée : de fait elle décrit un mariage, crée des conditions pour l’extension de la parentalité aux couples homosexuels et fournit un encouragement à qui veut pratiquer la GPA. Nous déposerons des questions de constitutionnalité et nous demanderons que le débat retourne en commission.”

La mondialisation touche à tous les aspects de la vie sociale :  après le mariage pour tous français, l’imposition par le gouvernement britannique des unions homosexuels au Royaume-Uni, les unions civiles de personnes de même sexe reconnues en Grèce, les différentes lois allant en ce sens aux États-Unis, en Argentine, etc. c’est au tour de l’Italie de passer sous le couperet des lois anti-naturelles. 

Ce n’est pas le réchauffement climatique qui est à craindre pour la planète mais la globalisation des comportements contraire à la nature ! 

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

12 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Jeanne de France

Livre d’Alain Sanders

Jeannette est une petite fille de treize ans, vive et enjouée, qui n’aime rien tant que d’aller courir à travers champs avec ses amies.

Mais saint Michel lui apparaît et lui parle de la grande pitié qui est au royaume de France, envahi et opprimé par les armées anglaises.

Alain Sanders nous raconte ici la belle histoire de sa vie.

Avec 6 illustrations à l’intérieur du livre.

11 x 16,5 cm – 120 pages (éditions Clovis)

A partir de 8 ans

%d blogueurs aiment cette page :