a

Excellente intervention de Jacques Bompard sur TV Libertés. Le maire d’Orange y évoque le monument dédié aux 32 religieuses d’Orange victimes de la Terreur qu’il a inauguré il y a quelques jours ; les prochaines élections municipales ; le localisme ; la recherche du Bien commun ; les contradictions du Rassemblement National, de Marine Le Pen et de Marion Maréchal. Au sujet de cette dernière, il relève que lorsque les médias du système parlent avec enthousiasme de chaque initiative que prend Marion Maréchal, il y a quelque chose de suspect.

Un maire qui parle sans honte de sa foi catholique et qui assume avoir consacré sa commune au sacré cœur de Jésus et au cœur sacré de Marie, voilà qui mérite des encouragements.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 commentaires

  1. Il y en a combien comme Bompard? Une dizaine? Une centaine?
    Il en faudrait des dizaines de milliers et la dictature macronique est fichue. C’est au niveau local qu’il faut agir, comme Civitas le préconise.
    Et Bompard a préféré démissionner de son mandat de député pour rester maire d’Orange, car il sait on peut agir à échelle humaine. Tout le reste est truffé d’ennemis du peuple.
    Et il voit clair avec les idiots utiles du RN (ex FN), avec l’avorteuse Marine en tête.

    • Andreau says:

      Et il parle du Bon Dieu, de la Vierge Marie, du bien commun (le vrai bien commun pas celui du maire de Pau : François Bayrou).
      Sacré bonhomme ce Bompard !

  2. Feray says:

    J’ai cru entendre J. Bompard dire la France a 56 millions d’habitants .Sauf erreur de ma part ce serait plutôt 66 millions.

  3. Jacques BOMPARD est un ami de longue date = depuis 1999 à Orange où il venait d’arriver sous l’étiquette FN. Je me rappelle qu’en nous voyant clients chez eux, les commerçants nous félicitaient, nous remerciaient, pour le calme enfin revenu après tant de temps sous la terreur des rues…. Et Jacques BOMPARD disait : ” Pourtant je n’ai pas le droit de vie et de mort sur les criminels “? Mais être craint a permis de rétablir la paix dans cette pauvre ville abandonnée des Dieux jusque là… Et depuis, il a pu travailler avec toute l’honnêteté que l’on sait au service du BIEN COMMUN ! BRAVO à lui et son équipe municipale !

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Nos caisses sont vides. Nous avons besoin de vous pour continuer !

Plus de précisions ici :

https://www.medias-presse.info/medias-presse-info-a-vraiment-besoin-de-votre-soutien/112928/

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !