Que cela soit bien clair pour le lecteur. Je suis personnellement favorable à la réintroduction de la peine de mort dans le code pénal. Étant catholique et pas musulman, il va sans dire que cette peine capitale dont je souhaite le rétablissement devrait pouvoir s’appliquer aux coupables du massacre qui a été commis hier à Charlie Hebdo, quand bien même il s’agit d’un torchon d’extrême gauche dont les blasphèmes, injures, obscénités et malhonnêtetés à répétition m’ont toujours indigné.

Cela étant dit, les réactions unanimes dont nous abreuve le système politico-médiatique en place ne m’inspire par ailleurs que mépris et dégoût.

« Aujourd’hui, la France a été attaquée en son cœur, à Paris, dans les locaux même d’un journal. […] Ce sont aujourd’hui nos héros. […] C’est la République toute entière qui a été agressée. » dixit le président de la République François Hollande hier lors de son annonce d’un deuil national de trois jours. Le premier ministre Manuel Valls nous a, quant à lui, entre autres gratifiés d’un « On a voulu assassiner l’esprit français. »

Charlie-hebdo_1   Charlie-Hebdo_2

Charlie Hebdo, le cœur de la France ? Charlie Hebdo, l’esprit français ? Charb et Cabu des héros ? Je dénie à quiconque le droit de déclarer de telles inepties en mon nom !

La République toute entière agressée ? Mesdames et messieurs les politiciens professionnels et les journalistes, cessez de croire que notre liberté et notre prospérité ne tiennent qu’à vous et à votre héroïsme. Non, vous n’êtes pas les garants de la démocratie, vous en êtes plutôt les fossoyeurs. La République n’était-elle pas en danger il y a deux semaines lorsque des citoyens ordinaires se faisaient écrasés sur des marchés de Noël ? Ah non, c’est vrai, les victimes ne faisaient pas partie de votre caste de journalistes bien-pensants et, par conséquent, les coupables n’étaient rien d’autre que des déséquilibrés, des cas psychiatriques ; circulez bonnes gens, il n’y a rien à voir.

Aujourd’hui, les décideurs et les faiseurs d’opinion immigrationnistes, les  promoteurs du multiculturalisme et du « vivre-ensemble » sont désemparés face aux conséquences d’un problème qu’ils ont eux-mêmes créé.

Je ne suis pas Charlie…

Baudouin Lefranc

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

20 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La revue 83 : Franc-maçonnerie DEUXIEME PARTIE

REVUE DISPONIBLE EN PREVENTE, ENVOI LE 13 JANVIER !

Voici la suite de ce dossier fascinant sur la franc-maçonnerie, hâtez vous pour l’avoir au plus vite ! La première partie de ce dossier en vente ici.

Cliquez ici pour obtenir la REVUE 83

%d blogueurs aiment cette page :