Alors que les journalistes prennent mille précautions pour prononcer le mot de génocide, l’académicien, qui a renié son catholicisme, ne mâche pas ses mots :

“Ce qui est frappant, c’est l’étalement de la cruauté. Nous avons connu des drames épouvantables, les camps de concentration en Allemagne, les goulags en Russie, mais au moins les coupables essayaient de cacher leurs crimes. Là, il y a une mise en scène de l’horreur. […] Le massacre des coptes en Libye a été abominable avec une mise en scène qui ne manque pas d’un certain talent atroce. Vous avez des événements en Syrie, en Libye, en Afrique noire aussi, il y a une volonté de faire disparaître le christianisme dans cette région du monde.”

La volonté de faire disparaître le christianisme dans cette région du monde : certes, mais volonté de qui si ce n’est de ceux qui arment et qui financent ces groupes, c’est à dire le Qatar, mais également la France, les Etats-Unis et les pays occidentaux sous couvert de vouloir faire tomber Bachar el-Assad. Volonté en réalité de tous ces pays dirigés par la maçonnerie…

D’Ormesson : “ce qui est frappant, c’est l… par Europe1fr

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Un livre magnifique : Du mépris de la mort

Textes sur la mort, la sépulture et le deuil.

DU MEPRIS DE LA MORT – Textes de Démétrios Kydonès, saints Augustin, Thomas d’Aquin et Grégoire de Nysse sur la mort, la sépulture et le deuil présentés par l’Abbé Olivier Rioult aux éditions saint-Agobard.

 

%d blogueurs aiment cette page :