Sanctoral

Saint Etienne – Premier Martyr

Dans le sang du saint lévite Étienne « l’Église offre les prémices du martyre » au Roi des martyrs.

L’Église était encore au berceau lorsque Etienne reçut des Apôtres la mission d’organiser les repas destinés aux pauvres de la communauté. Il fut l’un des sept premiers diacres, choisis pour décharger les Apôtres de l’administration des biens matériels dans la primitive Église. Il fit de « tels prodiges et de si grands miracles », que des Juifs s’en émurent et le citèrent devant le Sanhédrin. Jésus avait reproché aux Juifs d’avoir tué et lapidé les Prophètes;  Etienne, à son tour, s’adressant à ses juges leur déclare qu’en crucifiant le Christ, ils se sont montrés dignes de leurs pères qui ont mis à mort les envoyés de Dieu, et levant alors les yeux au ciel, le saint diacre s’écrie: « Voici que je vois le Fils de l’Homme debout à la droite de Dieu ». Quel beau témoignage de la divinité de cet enfant que nous vénérons dans la crèche. En entendant ces mots, les Juifs, réalisant une fois de plus ce que le Maître avait dit d’eux, « se précipitèrent tous ensemble sur Etienne et le lapidèrent », tandis que lui, à genoux, remettait son âme au Seigneur et priait pour ses bourreaux. Saul, le futur saint Paul, était parmi les bourreaux. “Si Étienne n’avait pas prié, dit saint Augustin, nous n’aurions pas eu saint Paul.” « C’est avec les armes de la charité qu’Etienne a combattu pour conquérir cette couronne que symbolisait son nom de Stephanus (= Couronne) » (S. Fulgence). Son nom est inscrit au Canon de la messe.

Martyrologe

A Jérusalem, l’anniversaire de saint Étienne, premier martyr, qui fut lapidé par les Juifs, peu de temps après l’Ascension du Seigneur.

A Rome, saint Marin, de l’ordre sénatorial. Sous l’empereur Numérien et le préfet Marcien, il fut arrêté à cause de la religion chrétienne, étendu sur le chevalet et déchiré avec des ongles de fer comme un simple esclave, puis jeté dans une fournaise ardente; mais le feu s’étant changé en rosée, il en sortit pour être ensuite exposé aux bêtes, qui ne lui firent aucun mal. Enfin, conduit une seconde fois devant l’autel, dont les idoles s’écroulèrent par la puissance de sa prière, il fut frappé d’un coup d’épée et obtint la palme du martyre.

A Rome encore, sur la voie Appienne, la mise au rombeau du pape saint Denis qui se rendit célèbre par les nombreux travaux qu’il entreprit pour l’église et par son enseignement doctrinal.

De plus, à Rome, saint Zosime, pape et confesseur.

En Mésopotamie, saint Archélaüs évêque, célèbre par sa science et sa sainteté.

A Majuma, en Palestine, saint Zénon évêque.

A Rome, saint Théodore, missionnaire de l’église de saint Pierre, dont le bienheureux pape Grégoire fait mention.

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Vaccin, ce que l'on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N'hésitez pas à vous abonner ! Un abonnement annuel à 30 € seulement !

close
Pour recevoir MPI gratuitement chaque semaine !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Revue choc sur le vaccin : un scandale moral, médical et politique

La dernière revue de CIVITAS arrive, c’est un baton de dynamite ! Vous pouvez déjà la précommander !

La célèbre généticienne Alexandra HENRION CAUDE y donne un entretien exclusif et explosif, et le père Joseph y aborde avec rigueur et clarté le scandale moral.

Vaccin, ce que l’on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N’hésitez pas à vous abonner !

Un abonnement annuel à 30 € seulement !