Fruit d’un partenariat exceptionnel avec le Musée de Cluny – Musée national du Moyen Âge, qui prête pour l’occasion 22 œuvres importantes de ses collections, l’exposition proposera une découverte de la création artistique au tournant des années 1500, entre art gothique et prémices de la Renaissance. Elle sera l’occasion de mettre en valeur la production artistique régionale et les collections rémoises. Plusieurs œuvres majeures seront présentées après restauration, dont la piéta de Saint-Marcoul et la toile peinte de la Passion du Christ provenant de l’ancien Hôtel-Dieu de Reims.

L’exposition présentera dans un premier temps la richesse de l’art religieux à la fin du Moyen Age, autour de quatre thèmes principaux : les fastes du chœur, l’importance des saints intercesseurs et la place des figures féminines, l’omniprésence des représentations du Christ et de la Vierge souffrants auxquels pouvaient s’identifier les fidèles, enfin la dévotion collective à l’égard du saint patron de Reims, saint Remi, et la dévotion personnelle d’un grand prélat au tournant du XVe et du XVIe siècle, Robert de Lenoncourt. Dans un second temps, le visiteur quittera le monde de l’Eglise pour pénétrer dans un intérieur civil, celui d’une riche famille de la noblesse ou de la haute bourgeoisie, où sont évoquées la décoration intérieure du logis et les objets de la parure au quotidien.

Cette exposition est produite en partenariat avec le Musée départemental breton de Quimper et le Pôle Grand Patrimoine de Loire-Atlantique.

Du 06-10-2017 au 14-01-2018

De 14 h à 18 h 30 du lundi au vendredi
et de 14 h à 19 h le week-end

Musée Saint-Remi 53 rue Simon 51100 Reims

Téléphone : 03 26 35 36 90

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :