Les éditions Perrin ont eu la bonne idée de rééditer en format “poche” La bataille de Verdun, livre par lequel le Maréchal Pétain est entré à l’Académie française en 1929.

Le Colonel Philippe Pétain se préparait à prendre sa retraite à 58 ans lorsque survint la Première Guerre mondiale. Rapidement, il se distingue à la tête d’une brigade d’infanterie en Belgique, ce qui lui vaut d’être promu général de brigade, puis général de corps d’armée, et de remporter de brillants succès dans les batailles de l’Artois.

Sa prudence et son souci d’épargner la vie de ses soldats lui confèrent une telle réputation qu’il se voit chargé, en février 1916, du commandement des troupes engagées à Verdun, puis le 1er mai 1916 du commandement du groupe d’armées du centre qui coiffait, entre autres, l’armée de Verdun. Au gré des événements militaires de cette bataille, il devient pour l’opinion publique, la classe politique et l’état-major tour à tour le “défenseur“, puis le “sauveur” et enfin le “vainqueur” de Verdun. Lorsque la guerre se termine, sa popularité est considérable. En ce mois de novembre 1918, il reçoit son bâton de Maréchal de France. 

Ce livre décrit les différentes phases de l’affrontement de Verdun et, surtout, rend hommage au sacrifice des combattants.

Verdun, bataille mythique, résumé de la Grande Guerre, lieu de mémoire de la France souffrante, héroïque et finalement victorieuse.

La bataille de Verdun, Philippe Pétain, collection Tempus, éditions Perrin, 182 pages, 7,50 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :